0

La France peut être vue comme un pays plein de paradoxes… Alors que la population d’animaux de compagnie augmente chaque année, jusqu’à atteindre presque le même nombre d’habitants qu’à la fin de l’année 2012 ; les abandons augmentent eux aussi et deviennent affolants dès qu’approche les vacances d’été !

Cet été 2015 conjugue deux problématiques : la Société protectrice des Animaux enregistre une augmentation des abandons de chiens et de chats par rapport à la même période en 2014, tandis qu’elle constate une baisse des adoptions…



Pourtant, nous avons fait des progrès depuis 1804… Les animaux ne sont plus considérés comme des biens « achetables et vendables comme d’autres possessions » *, mais depuis le 28 janvier 2015, la loi française accorde aux animaux le statut « d’êtres vivants doués de sensibilité » *.

Doit-on blâmer les maîtres irresponsables ? Les élevages cupides ? Malgré cela, le temps passe, les lois changent et nos animaux de compagnie sont toujours les premières victimes… Tonio Ruiz, Secrétaire de l’association Sos Vieux Chiens, a sa petite idée sur la question : « Il n’y a pas longtemps, je vais chez un client : (…) il a deux enfants et un Jack Russel, il se plaint que le jack Russel est très vif (…) Quand je lui demande pourquoi il a choisi ce chien, il me raconte qu’il a gagné 300 euros dans une animalerie. Le chiot était à 295 euros… Qu’est-ce qu’il a fait ? Il a pris le chiot ! » Il semble que l’évolution de notre société telle qu’elle est, a changé notre regard sur les animaux de compagnie. Ils sont à présent assimilés à des services à la personne ou des objets décoratifs…

L’homme est un animal social impitoyable et il doit absolument changer son rapport à ses animaux de compagnie pour que les abandons cessent enfin ! En effet, comme nous le dit si bien Nicolas Dumas, Directeur Général Adjoint de la SPA : « Adopter est un acte sérieux qui implique toute la famille et l’engage sur la durée » Malheureusement, les particuliers sont ignorants sur la question et pleins de préjugés. Dans leur esprit, les animaux adoptables en refuges ont une mauvaise réputation : ce sont des bâtards, ils sont vieux, ils sont agressifs ou traumatisés, …

Alors qu’adopter un animal, c’est faire une bonne action et se faire du bien par la même occasion. Car adopter un animal abandonné, c’est mettre de côté son envie et l’animal de compagnie fantasmé pour donner une seconde chance à un animal qui n’a plus la chance de connaître un foyer aimant.

N’oubliez-pas que tous les animaux ont le droit à la chaleur d’une famille : les seniors, les animaux réhabilités de laboratoire, les animaux errants, … Alors, osez l’adoption !

Si vous souhaitez plus d’information sur les moyens alternatifs d’adoption, retrouvez l’article complet sur le lien suivant : http://assurances-animaux.org/les-moyens-alternatifs-pour-adopter-un-animal-de-compagnie/

Vous retrouverez également de nombreuses informations et actualités sur les animaux de compagnie et sur les assurance chien sur notre site http://assurances-animaux.org/

A propos: Passionnée d’animaux et de littérature, je met mon écriture au service des animaux et de leurs amateurs sur mon site : http://assurances-animaux.org/

Lire la suite

0

Causé par des virus parvoviridae, il existe plusieurs types de familles de la parvovirose. La parvovirose porcine, la parvovirose de l’oie ainsi que la parvovirose canine. Vous l’aurez compris nos animaux à quatre pattes sont touchés également. Quelle est cette maladie ? Comment protéger au mieux nos animaux de compagnies ? Référencé comme une malade infectieuse, la parvovirose canine est un virus de type 2. La maladie est souvent fréquente chez les jeunes chiots ainsi que les chiens âgés. La parvovirose canine cause ainsi chez les chiots et les chiens âgés une gastro entérite qui par rapport à l’âge de l’animal ou chez le chiot peut être fatale.


Cependant le virus de type 2 n’est pas le seul à causer autant de dégât chez le meilleur ami de l’homme, il existe également un virus de type 1 ( parvovirus canin type 1 appelé virus minute ). Un virus causant la mortalité chez les jeunes chiots mais est également responsable d’avortement ( dû à la mortalité embryonnaire ). Cependant même si cette maladie existe il est toute même possible de protéger nos animaux grâce à des mutuelles pour chiens adaptés. Quels en sont d’ailleurs les avantages ? Pourquoi existerait t’il une mutuelle chez l’homme et pas chez les animaux ? De plus nous l’avons vue précédemment les humains ne sont pas les seuls à tomber malade …

Ainsi souscrire à une mutuelle pour chiens c’est garantir sa santé, en effet avec la mutuelle vos frais de vétérinaire vous seront remboursés. De plus il existe deux types de mutuelle qui s’adapteront selon votre budget dans tous les cas il s’agit bien de la meilleure des solutions si vous voulez protéger votre animal et lui garantir une meilleure santé. Adaptable pour n’importe quelle race de chiens, l’avantage réside bien sûr sur le fait qu’une mutuelle animaux vous remboursera totalement ou partiellement toujours selon la mutuelle que vous choisirez les frais de vétérinaire.

Lire la suite