Le Bonheur (Le but ultime de votre vie)

Publié le 30 novembre 2011 par dans Bonheur

0

Le bonheur a-t-il à voir avec votre âge, votre sexe, votre position, votre lieu de résidence, votre niveau de scolarité ou encore votre situation financière? Vous en doutez, et avec raison.
Qu’est-ce donc le bonheur pour vous?


N’est-ce pas simplement un sentiment, une émotion qui définit chaque instant dans votre vie? En d’autres termes, votre attitude face à votre existence, détermine votre état d’esprit. Un exercice de chaque minute qui passe. Le bonheur dépend de la façon dont vous menez votre vie et cette façon dépend entièrement de votre bagage de croyances. Il est toujours temps de revoir ce qui vous stoppe ou vous paralyse dans votre quête du bonheur. Il suffit de dégager votre esprit des opinions, des idées, des préjugés… que vous avez faits vôtres sans qu’elles ne vous ressemblent pour autant. Allez! Faites le ménage de tout cela !
Votre bonheur ne dépend pas des événements de votre vie, mais de la façon dont vous les percevez et interprétez.

Est-ce difficile pour vous d’accéder au bonheur?
Il n’y a pas de technique unique. Le bonheur s’acquiert progressivement. Il naît de l’expérience d’un moment joyeux qui crée une espèce de bourdonnement intérieur très agréable et parfois très intense. Il vous suffit de renouveler ces expériences, d’être conscient de ces instants. De les décortiquer, de les ressentir au moment même où ils sont vécus. Non pas comme un vague souvenir. Il s’agit de prendre conscience d’un 5 minutes de bonheur, puis sans vous en rendre compte vous aurez vécu 1 heure, puis une soirée, puis une journée tout entière!…. Quel bonheur!
Comme toutes belles choses de la vie, le bonheur se cultive. La vie est une grande aventure. Vous vivez pour apprendre créé et jouez. Appliquez- vous à briser la monotonie et n’ayez de crainte à oser de nouvelles expériences avant qu’il ne soit trop tard… Saviez-vous que seulement 0,9% des gens meurent heureux? Pourquoi ne feriez-vous pas parti de ces personnes qui changeront ces statistiques?

La vie vous a fait le cadeau de la liberté de penser, d`être et de créer! Allez-y gaiement et créez votre bonheur à la hauteur de vos aspirations!

Lorraine Chevrier, équipe Option Bien-Être
Abonnez-vous gratuitement au bulletin de l’équipe.Option-Bien-Être sur http://www.optionbienetre.com

Lire la suite

Soyez Heureux Autant que Vous le Voulez

Publié le 30 novembre 2011 par dans Bonheur

0

Bonheur et Stress:
On a tous entendus un jour la chanson de Bobby MacFerrin : ‘Don’ t Worry, Be happy ». Cette chanson a vraiment le don de faire passer ce message du bonheur à tous. Ce simple message du chanteur a certainement inspiré beaucoup de gens en leur disant de ne pas s’inquiéter.

Vivre une vie heureuse et optimiste est merveilleux, et c’est aussi bon pour votre santé. Être heureux en fait vous protège des stress de la vie. Le stress est lié aux causes majeures de la mort telle que maladies du cœur, cancer et crise cardiaque.


Quelqu’un a dit un jour :

« La seule chose dans la vie qui restera toujours pareille, c’est le changement. »

Et dans notre vie nous avons le pouvoir de faire les changements nécessaires si nous le voulons. Même si nous nous trouvons dans une situation intolérable nous pourrons toujours trouver du réconfort en nous rappelant que cela aussi va changer.

Christophe Daroux
Relaxologue – Coach en Développement Personnel
http://www.coaching-antistress.com

Les relations sociales ou les relations tout court sont essentielles au bonheur. Les gens sont différents, acceptez les gens pour ce qu’ils sont, évitez les disputes, les querelles constantes, et laissez aller toutes sortes de ressentiments. Si la querelle semble inévitable, essayez pourtant de faire un effort pour comprendre la situation et il se peut que vous puissiez bien vous en sortir.

Le bonheur peut être trouvé chez tout le monde, le développer est une manière de rendre la vie encore plus merveilleuse et aussi plus saine. Être heureux est relativement facile, décidée juste d’être une personne heureuse.

Abraham Lincoln a observé que la plupart des gens, la plupart du temps peuvent choisir comment ils vont être ou tels vision loin voir, heureux ou stressés, relaxé ou troublé, brillant ou terne. Le choix est simple vraiment, choisissez d’être heureux. J’ai plusieurs manières d’y arriver. Avoir de la gratitude est une très bonne attitude.

Il y a tellement de choses pour lesquelles nous pouvons avoir de la gratitude et exprimée nos remerciements. Remerciez le chauffeur de taxi qui vous ramène chez vous sans essor, remercie le cuisinier pour le merveilleux dîner est remercié et la personne qui nettoie vos fenêtres. Remerciez aussi le postier qui vous amène votre courrier, remerciez le policier qui s’occupe de la sécurité de votre environnement, et remercier Dieu d’être vivant.

Les nouvelles sont stressantes. Occupez-vous moins de ces choses-là. Certaines personnes n’arrivent pas commencer leur journée sans leurs doses quotidiennes de nouvelles. Pensez-y : 99 % des nouvelles que nous entendons ou que nous voyons sont de mauvaises nouvelles. Commencer la journée avec de mauvaises nouvelles n’est pas la chose la plus intelligente à faire.

Avoir une connexion spirituelle est aussi recommandé. Faire partie d’un groupe spirituel ou religieux avec ses chansons, ses prières et initiations peut vous aider à trouver davantage de paix intérieure.

Gérer votre temps. Le temps est précieux et il est important de ne pas le gaspiller. La gestion du temps peut être vue comme une liste de règles qui impliquent de planifier, de fixer des buts, de créer des listes de choses à faire et de mettre des priorités. Ce sont les choses de base de la gestion du temps qui doivent être comprises pour développer une gestion du temps personnelle efficace. Ces aptitudes de base peuvent être affinées et inclure des points plus particuliers qui vont vous donner d’autres éléments afin d’obtenir les résultats que vous désirez.

Riez et riez aux éclats chaque jour. Vous avez entendu une bonne blague ? Racontez-la à vos amis ou à votre famille. Comme on dit : le rire est la meilleure des médecines.

Exprimez vos sentiments, votre affection, votre amitié et votre passion aux gens autour de vous. Ils vous le renverront très certainement. Essayez de ne pas garder de la colère ou des frustrations, c’est mauvais pour votre santé. Au lieu, trouvez des moyens de les exprimer d’une manière qui ne va pas blesser ou faire mal à qui que ce soit.

Travailler dur apporte une satisfaction personnelle incroyable. Cela donne le sentiment d’être compétent en finissant vos tâches. L’accomplissement est nécessaire pour nous tous, c’est très valorisant. Travaillez sur les choses qui vous semblent dignes de votre temps.

Apprendre est un exercice joyeux. Essayez d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Apprendre nous aide à élargir nos horizons. Cela peut aussi nous donner plus d’opportunités dans le futur.

Courez, faites du jogging, marchez et faites d’autres choses que votre corps aime. Sentez-vous vivant. Évitez de vous exposer à des éléments négatifs tels que des bruits très forts, des toxines et des endroits dangereux. Ce sont des choses simples que vous pouvez faire chaque jour pour être heureux. Et rappelez-vous toujours ce qu’Abraham Lincoln a dit : « La plupart des gens ne sont heureux que s’ils sont convaincus dans leur esprit de l’être. »

Christophe Daroux Relaxologue – Coach en Développement Personnel http://www.coaching-antistress.com

Lire la suite

0

La chance n’est pas quelque chose que certains ont et d’autres non. La formulation « avoir de la chance » est inappropriée car la chance est un état d’être, juste un « Etat d’Etre ». Jamais elle ne se présente comme un »état d’avoir ». Ce n’est pas un objet !

La cause première de toute malchance est intégralement liée à la confusion que l’on fait entre « état d’être » et « état d’avoir » : lorsqu’on cherche à obtenir un objet qui n’existe pas, l’échec est forcément au rendez-vous : il n’y a ici aucun mystère.


L’état d’être n’est rien d’autre qu’un aimant : soit on redoute le pire et on l’attire, soit on s’attend au meilleur et on l’attire. Point. Mais l’aimant ne fonctionne pas mentalement, il ne fonctionne que émotionnellement : c’est ici une grandiose subtilité systématiquement occultée.

Il y a ceux qui croient au meilleur et ceux qui redoutent le pire : ne soyez plus étonné de voir des individus bénéficier de chances soi-disant imméritées. Il n’y a rien d’immérité. Ces personnes adoptent juste des modes vibratoires appropriés (via des facteurs émotionnels souvent générés inconsciemment).

On peut voir l’injustice dans le fait que ce don inné est accordé à certains tandis que d’autres semblent devoir doivent s’entraîner à le recevoir. Mais persister dans cette perception est dramatique ! En définitive c’est là l’un des meilleurs moyens d’éterniser ad vitam aeternam l’ensemble de ses « malchances ».

Se plaindre est un non-sens. Une telle attitude ne change rien aux faits, bien au contraire. Il n’y a pas seulement un parcours unique et figé qui mène à une destination choisie, plusieurs milliers peuvent y conduire mais un seul est le vôtre. Il s’agit de trouver LE chemin qui VOUS correspond. Dans cette optique, celui de la plainte n’est jamais optimal !

Appelez et ça répondra, car le hasard n’existe pas. Les dons ne s’inventent pas. Ils sont ou ne sont pas. Mais lorsqu’on ne fait pas partie des privilégiés qui « savent » attirer la chance de manière innée, on peut quand même s’entraîner à l’appeler : elle répondra.

Le hasard n’existe pas, et la fatalité non plus. En quelque sorte on pourra créer « artificiellement » ses chances en passant – de façon temporaire – par le mental cartésien, et la clé consiste alors à bien discerner (objectivement) les processus fondamentaux qui oeuvrent, afin d’en faire une seconde peau.

Mais une fois acquises, les méthodes intellectualisées doivent peu à peu se métamorphoser en vérités émotionnelles. C’est là et seulement là qu’arrivent dans votre vie des tas de petits « miracles inattendus », et ils surviennent alors de plus en plus fréquemment.

Vous commencez à « avoir » de la chance ? Non !! Surtout pas de retour dans les amalgames ! En vérité vous n’avez rien, vous ne faites que « devenir chance ». N’oublions jamais que la chance est un état d’être, rien d’autre.

La chance ne s’obtient pas, on la devient. Après quoi il n’y a rien de spécial à faire pour la conserver, sinon continuer à être ce que l’on est. Car l’état d’être perdure naturellement, contrairement à l’état d’avoir qui lui, peut s’épuiser et s’annihiler très facilement, vous le savez bien j’imagine.

Par exemple, pouvez-vous désapprendre à lire ? Certainement pas, sauf en cas de grave accident cérébral. De la même façon, en dehors de situations extrêmes vous ne pourrez plus « désapprendre la chance » lorsqu’elle fera partie de votre être.

Alors comment attirer « artificiellement » la chance ? Comment la pratiquer alors qu’elle n’est pas encore naturellement une seconde nature ? Les processus fondamentaux qui oeuvrent sont d’une infinie subtilité, mais la base élémentaire se nomme « Instants-Clé ». Tout passe d’abord par un discernement optimal des « Instants-Clés » qui parsèment l’existence. A suivre…

Fabrice William Herbert, auteur de la Trilogie « Bible du Hasard ». http://www.hasard.info http://www.destinee.info

Lire la suite

Vous êtes une somme d’Instants-Clés.

Publié le 30 novembre 2011 par dans Bonheur

0

Chaque seconde qui passe peut tout changer. Prenez du recul, analysez votre parcours, faites preuve de discernement, repérez ces secondes vitales à partir desquelles votre vie bifurqua subitement en mieux ou en moins bien sur des semaines, des mois ou des années.

D’un regard suivi ou non suivi, d’un sourire rendu ou non rendu, d’une parole écoutée ou ignorée, d’une bête opportunité acceptée ou refusée (souvent à cause d’un tiers) tout se joue systématiquement en une seconde insignifiante, mais qui peut s’étendre sur des années.


Il suffit de prendre 5 minutes pour faire un rapide bilan de votre parcours, vous verrez distinctement les Instants-Clés majeurs qui vous amenèrent à être ce que vous êtes aujourd’hui, donc à vivre ce que vous vivez actuellement.

Et le processus se répète aujourd’hui pour demain. Tout se joue toujours sur des fractions d’instant, sur des « Instants-Clé ». Il faut absolument prendre conscience de ça, c’est une base élémentaire.

Les instants-clé s’apparentent aux « keyframes » utilisées dans les animations graphiques : il s’agit de « points-clé » que l’on pose sur une ligne de temps (que l’on nomme « timeline ») pour décider d’un point précis de changement dans le mouvement linéaire d’un objet graphique.

Toute la trajectoire de l’objet est définie en fonction des points-clé qui sont définis et ce fonctionnement est quasi identique dans la vie. C’est vraiment de la même façon que le parcours existentiel dépend d’instants-clé précis, comme de sortes de « bifurcations » qui amènent à prendre telle ou telle direction.

Mais il y a quand même une différence entre un point-clé graphique et un instant-clé de vie. Dans le premier cas, c’est le graphiste qui pose son point-clé où il veut. Mais dans le second cas ? Qui décide ?

On dirait bien que c’est la vie qui choisit comme bon lui semble le placement de la plupart des instants-clé, n’est-ce pas ? Alors pourquoi et comment se décide un lieu d’Instant-Clé ? A partir de quoi la vie va-t-elle positionner ses « keyframes » à un moment plutôt qu’à un autre ? En quoi un endroit temporel serait-il plus approprié qu’un autre endroit temporel ?

Y a-t-il un sens à tout ça, ou ce processus relèverait-il du seul « hasard pour rien » ? Il n’y aurait là aucun but, ni aucune raison d’être ? Assurément non ! Difficile dans un seul article de faire le tour de toutes les observations qui amènent à cette conclusion, mais en voici au moins une brièvement résumée :

Une étude un peu minutieuse des centaines de constantes universelles connues des sciences dévoile des précisions supérieures au milliardième. Pour vous donner une idée, cela veut dire, par exemple, que si la 12ème décimale d’une seule de ces constantes était modifié ne serait-ce que d’une unité, l’Univers ne serait pas cohérent et nous ne pourrions pas être là pour en parler.

Autrement dit, prenez une seule constante fondamentale, au hasard parmi plusieurs dizaines, et au lieu de 9,000000000001 (par exemple) vous lui mettez 9,000000000002. Ensuite vous faites une simulation d’Univers avec cette nouvelle valeur, sans toucher aux autres. Que se passe-t-il ?

Pas grand-chose normalement, pas vrai ? Et bien détrompez-vous, car il s’avère justement que plus rien ne fonctionne et que tout s’écroule ! En terme imagé, cela veut dire, par exemple, que si un seul cheveu de notre ancêtre d’il y a 100 millions d’années était déplacé d’un milliardième de micron, alors le monde n’aurait pas pu se structurer ! A méditer avant de lire la suite, ce n’est que le début …

Fabrice William Herbert, auteur de la Trilogie « Bible du Hasard ». http://www.hasard.info http://www.destinee.info

Lire la suite

Le bonheur… d’hier à aujourd’hui

Publié le 30 novembre 2011 par dans Bonheur

0

S’il existe un sujet toujours d’actualité, c’est bien le bonheur. Depuis la nuit des temps, il fascine et inspire. Le bonheur demeure le point d’interrogation de nos horaires réglés au quart de tour et l’incessante quête de la vie qui file trop vite.


Mais qu’est-ce que le bonheur? Wikipédia offre une définition qui apporte matière à réflexion :

Le bonheur (étymologiquement la bonne fortune – entendre dans « fortune » : ce qui arrive de bien ou de mal -) est un état durable de plénitude et de satisfaction, état agréable et équilibré de l’esprit et du corps, d’où la souffrance, l’inquiétude et le trouble sont absents.

Justement, le bonheur se doit-il d’être durable? Qu’en est-il des petits bonheurs, ces instants magiques que l’on voudrait figer dans le temps? Cela remet en cause la notion temporelle du bonheur. Il ne semble pas avoir de définition universelle du mot, mais bien plusieurs significations selon chaque individu.

Le bonheur varie-t-il selon l’époque et les moeurs? Étrangement, les gens répondent souvent que l’amour – que ce soit l’amour de la famille, du conjoint, des enfants et des parents, la santé, l’argent et un bon emploi constituent des facteurs importants pour être heureux. Au fil des époques, de l’Antiquité jusqu’à nos jours, il est intéressant de constater que ces réponses reviennent incessamment. Elles semblent représenter l’essence de l’être humain, quel que soit son origine, ses valeurs et son mode de vie.

Une autre façon de saisir la diversité du bonheur est de demander à plusieurs personnes de définir le bonheur. Plus il y aura de personnes, plus vous trouverez un nombre impressionnant de  »recettes ». Ce qui vous rend heureux et pleinement satisfait sera probablement sans importance pour un autre. Tout dépend de vos objectifs de vie, qu’ils soient à court ou à long terme.

Il semble aussi qu’on retrouve des gens doués pour le bonheur, alors que d’autres passent leur vie à le chercher… Pourquoi? Voilà une question qui alimenterait des heures, des jours et des années de discussions. Tout est dans la façon de percevoir les événements de la vie. Et surtout, il s’agit de savoir identifier ce qui nous rend heureux, nous, et pas seulement le voisin.

Il revient donc à chacun de construire son propre bonheur. Ou encore, de redécouvrir l’enfant en nous qui s’émerveille devant les petits détails de tous les jours. Il suffit d’être conscient que le temps passe vite, très vite, pour décider d’être heureux maintenant.

Le bonheur, on ne le trouve pas, on le fait. Le bonheur ne dépend pas de ce qui nous manque, mais de la façon dont nous nous servons de ce que nous avons.
– Arnaud Desjardins

Marie-Josée est rédactrice à la pige et gestionnaire de l’agence Les Services linguistiques MJL. En plus d’assumer les mandats de rédaction, elle peut compter sur une équipe de plus de 40 collaborateurs pour réaliser des projets en traduction, révision et interprétariat. Pour plus de renseignements, visitez notre carnet web au www.servicesmjl.blogspot.com

Lire la suite

Êtes-vous bien dans votre peau ?

Publié le 30 novembre 2011 par dans Bonheur

0

Aujourd’hui, pour être bien dans sa peau, les gens doivent se motiver continuellement. Que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle, les gens doivent se concentrer à atteindre un niveau supérieur de confort mental et physique.
Vous me direz; « Bernard, nous vivons à 100 milles à l’heure et la vie passe tellement vite. » Je vous comprends très bien, par contre, avec une bonne gestion de temps, des objectifs précis et des activités physiques, c’est possible.


En ce qui concerne le temps, si nous pouvions en disposer à notre guise, il serait un atout majeur dans notre vie.
Vous avez une action à effectuer, un rendez-vous à prendre, le ménage de votre bureau à faire, allez-y maintenant. Le dicton populaire nous dit : « Pourquoi remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui. »
Vous seriez surpris de constater l’économie de temps réalisée en effectuant nos tâches immédiatement. Souvent l’action ne prends que 5 minutes, il faut juste que vous l’exécutiez.
Éliminer la procrastination de votre vie, procéder immédiatement !

Pour ce qui sont de vos objectifs, posez-vous toujours les mêmes questions : Qui, quoi, quand, comment, où et pourquoi?

• Quel est l’objectif et que voulez-vous accomplir spécifiquement?
• Pourquoi voulez-vous atteindre cet objectif?
• Où en êtes-vous dans l’atteinte de cet objectif?
• Comment allez-vous atteindre cet objectif?
• Avec l’aide de qui atteindrez-vous cet objectif?
• Quand ou à quelle date allez-vous atteindre cet objectif?

Aline Lévesque, une spécialiste dans l’atteinte de vos objectifs, répond à toutes vos questions dans son e-book : Grouillez-vous ! Pour mieux fixer vos objectifs.
Elle vous guidera et vous donnera tous ses trucs et astuces afin que vous réalisiez vos buts dans votre vie personnelle et professionnelle.

En troisième lieu, l’activité physique. Quoi de mieux qu’une bonne marche à l’extérieur pour prendre une bonne décision ou tout simplement pour faire de l’exercice. Il existe plein de programme de remise en forme, vous n’avez que l’embarras du choix. Allez… Sortez et bouger!
Pour un style de vie actif et social, « Grouillez-vous! » a découvert une communauté qui organise tous les genres d’activités pour vous garder en forme; Bougex.com.

Logo de Bougex

Visitez leur site Internet : www.bougex.com , je vous garanti de l’action. Leurs activités sont mondiales et rejoignent les gens qui veulent grouiller.
Dites bonjour à Alexandre, le fondateur de cette communauté et faites lui savoir que Bernard de : www.grouillez-vous.com le salut.

Une bonne gestion de temps, des objectifs précis et une bonne activité physique, voilà le secret pour être bien dans votre peau.

Positivement vôtres,
Bernard Brunet
www.grouillez-vous.com

Bernard brunet est diplômé en ventes & Marketing, entrepreneurship et hôtellerie. Il possède des formations de ToastMasters Int.et Antony Robbins University. Il a participé à au-delà de 200 séminaires et lu plus de 500 livres en ventes et développement personnel. Bernard Brunet est l’auteur de 3 e-books sur la vente et le management. Il est le fondateur du site Internet : www.grouillez-vous.com Abonnez-vous à notre Infolettre et recevez gratuitement l’e-book : Motivation, objectif et persévérance = Succès garanti ! Visitez notre boutique en ligne « Grouillez-vous ! » afin de mieux connaître nos auteurs-collaborateurs et de vous procurer notre collection de livres électroniques « Grouillez-vous ! ».

Lire la suite

QU’EST-CE QUE LA LOI D’ATTRACTION ?

Publié le 29 novembre 2011 par dans Bonheur

0

Si vous avez lu le livre « Le Secret » de Rhonda BYRNES ou vu le DVD, vous savez déjà ce que c’est.
Mais il est bon de le rappeler car tous n’ont pas eu cette opportunité.
L’attraction, c’est ce qui se passe entre un morceau de fer et un aimant. Le morceau de fer est irrémédiablement attiré par l’aimant.Et l’on parle de LOI parce que ce phénomène n’est pas alléatoire mais systématique, comparable par exemple à la Loi de la Gravité que nous connaissons tous : si nous lâchons l’assiette que nous tenons, elle tombe à terre, et elle tombera toujours à terre, du moins tant que nous sommes sur terre et non sur la lune ou en apesanteur !


Donc, la Loi d’Attraction définit un phénomène d’attirance entre deux éléments. Lesquels ?
– 1) soit entre la pensée et une matérialisation de cette pensée
– 2) soit entre une volonté et une obtention de l’objet désiré
– 3) soit entre une croyance et une concrétisation de cette croyance
– 4) soit entre un état et une généralisation de cet état
1) l’attirance entre la pensée et la matérialisation de cette pensée : cela peut aller du fait de penser à quelqu’un et de rencontrer « par hasard » cette personne ou bien qu’elle vous téléphone, au fait de penser à un accident, à une maladie, à une réussite, et les voir se produire dans notre vie.
Nous avons tous été témoins des effets bénéfiques ou non de la pensée. Si nous pensons échouer à un examen, nous diminuons nos chances de réussite et notre inconscient – et l’Univers – font tout pour nous donner raison, c’est à dire que nous échouons. Par contre si nous pensons obtenir un poste qui nous convient, de la même façon, notre inconscient associé à l’Univers tout entier vont donc tout faire pour nous donner raison et nous permettre de l’avoir. Le pouvoir de la pensée est très grand, mais il y a plus encore.
2) l’attirance entre la volonté et l’objet désiré : si tout devient possible lorsque l’on veut quelque chose, pourquoi toutes les personnes malades qui pourtant VEULENT guérir, ne guérissent-elles pas ? C’est une question qui mérite toute notre attention, car bien souvent les patients se la posent, me la posent, et nous devons comprendre qu’il n’y a pas d’un côté ceux qui font « bien » et de l’autre ceux qui feraient « mal », qui ne voudraient pas assez, etc.
Non, la réponse est plus complexe. Car lorsqu’il s’agit de vouloir quelque chose, nous pensons souvent et sincèrement le vouloir, sans que tout notre être le veuille vraiment. Je prends un exemple qui m’est arrivé. Comme j’ai un problème de surpoids, je décide un jour de prendre le problème à bras le corps, trouve toutes les bonnes raisons de maigrir (là, il n’y a qu’à écouter les médias, les amies, la famille, les couturiers de confection, les magazines, etc.), et je fais une liste de mes décisions (bonnes), un planning pour bien les mettre en pratique, et prends le téléphone, fière d’annoncer à ma meilleure amie que j’ai décidé de changer. Je lui parle, lui parle, lui parle. Cela dure au moins trois quarts d’heure, et tout à coup je m’aperçois que pendant TOUT ce temps, j’avais pioché (et mangé) des biscuits dans la boîte. Sans commentaires ! Donc, on peut croire vouloir quelque chose, mais une autre partie de nous ne le désire pas vraiment, ou bien tout simplement n’a pas intérêt à ce changement. Les psy parlent de « bénéfices secondaires », mais il en existe forcément dans toute situation même intolérable. Sinon nous ne la tolérerions pas, tout simplement !
Donc, pour moi, la croyance est encore plus forte que la pensée et que la pensée volontaire.
3) l’attirance entre une croyance et sa concrétisation : d’après moi, le pouvoir de la croyance est encore plus grand que celui de la pensée et de la volonté, car la croyance nous implique davantage. En effet, lorsque nous croyons que quelque chose va se produire, nous sommes focalisés sur le résultat à venir, et nous l’induisons encore plus puissamment que si nous y pensons ou le voulons simplement. Dans la Bible, il est d’ailleurs dit que tout ce que nous demanderons en CROYANT que nous l’avons déjà obtenu, nous l’obtiendrons. Cela nous ouvre donc la porte aux miracles quotidiens. Mais attention, croire que nous l’avons déjà obtenu n’est pas si simple que cela : la première des manifestations de cette croyance est de nous comporter COMME SI NOUS AVIONS DEJA OBTENU CE QUE NOUS DESIRONS.
Est-ce à dire que nous faisons des chèques sans provision si notre désir est d’avoir de l’argent, ou que nous arrêtons de prendre nos médicaments si notre désir est de guérir ? NON, certainement pas !
Cela signifie nous comporter avec le MEME ETAT D’ESPRIT, la même joie, le même enthousiasme, la même sérénité que si nous avions déjà obtenu argent ou guérison. Et c’est là justement que nous échouons le plus souvent, ce qui fait que malgré toute notre connaissance, bien que nous ayons lu des tas d’ouvrages nous expliquant POURQUOI nous devons penser positivement, croire en notre guérison, etc. nous ne savons tout simplement pas COMMENT faire pour y parvenir.
4) l’attirance entre un état et le but à atteindre, est très comparable au cas précédent, dans la mesure où c’est justement en nous comportant comme si nous avions déjà obtenu ce que nous voulons obtenir que nous RESSENTONS L’ETAT correspondant, et c’est cet état qui, vibratoirement, attire le même état dans notre vie.
Quelques explications. Vous avez tous pu constater que si vous êtes dans un état de colère, il y a – comme on dit – de l’électricité dans l’air, et que vous susciter plus facilement les querelles avec ceux qui vous entourent – et réciproquement. Par contre, en présence de quelqu’un de serein, en accord avec lui-même et de souriant, nous nous sentons bien et comme contaminés par cette paix qui « rayonne » littéralement. C’est d’ailleurs un phénomène énergétique expliqué dans le roman « la Prophétie des Andes ».
Et c’est d’ailleurs pourquoi tous les ouvrages de sagesse nous disent de travailler sur nous-mêmes – car nous ne pouvons changer que nous – et que ce changement intérieur rejaillira sur le monde autour de nous.
La paix ne peut venir de guerres bien sûr, mais pas non plus de la signature de traités. Elle ne peut être générée que par nos pensées, nos croyances et notre état d’ETRE.
Si vous voulez en savoir davantage sur la façon de modifier notre ETAT d’ETRE et attirer ainsi ce que nous choisissons d’être, consultez mon site :
http://www.visual-positif-sante.com/
La Méthode que j’ai mise au point il y a déjà 20 ans n’a pas pris une ride, bien au contraire, puisqu’elle se trouve confortée par les recherches de la science quantique, et les ouvrages comme celui du « Secret » au succès mondial.

Je m’appelle Danny KADA et je suis thérapeute depuis 25 ans. J’ai mis au point une METHODE de développement personnel VISUAL-POSITIF-SANTE qui donne depuis 20 ans de merveilleux résultats car elle est basée sur la Loi de l’Attraction et la science quantique. J’essaie de vivre selon l’éthique et les principes de la relation GAGNANT-GAGNANT. www.visual-positif-sante.com Ayant découvert avec enthousiasme l’opportunité offerte par LIFEWAVE dont les patchs de mieux-être ont été justement conçus d’après les découvertes de la science quantique associée à l’acupuncture millénaire, je suis devenue distributrice et formatrice. www.lifewave-quantum.com www.lifewave.com/visualpositif

Lire la suite

0

Tout le monde rêve de créer sa propre vie, mais comment faire ? Je vous livre 7 trucs pour réussir à créer votre vie, telle que vous la souhaitez.

1) CREER VOTRE VIE EN LA RÊVANT ET EN L’IMAGINANT
Pour pouvoir obtenir quelque chose, il vous faut tout d’abord l’avoir rêvé et désiré.
C’est d’ailleurs ce que font tous les grands inventeurs qui sont des créateurs de génie. Il ne doit tout de même pas être plus difficile de créer sa vie que de créer un avion, un sous-marin, une fusée ou un parachute. Et vous savez que Léonard de Vinci ou Jules Vernes, pour ne citer que les plus connus, ont tous les deux commencé par rêver et imaginer les inventions qui allaient voir le jour bien longtemps après leur mort.


2) CREER VOTRE VIE EN L’ECRIVANT
Rêver sa vie ne suffit pas. Le pas suivant est d’écrire de façon détaillée tout ce que vous voulez obtenir. Tout comme vous allez noter la liste de vos commissions pour le supermarché, il s’agit d’une commande que vous passez à l’Univers ou à vous-même et à votre inconscient en quelque sorte. Et plus votre « lettre » sera claire et précise (dates, descriptions, etc.) plus vous obtiendrez facilement ce que vous désirez. Ce pas est essentiel, car vous allez vous appuyer sur cet écrit que vous ferez au PRESENT pour bien affirmer votre certitude de voir le résultat se concrétiser. Il en est question dans le livre « Le Secret », et Doreen VIRTUE ou Jean-Guy PERRAUD en parlent aussi.

3) CREER VOTRE VIE EN PENSANT SOUVENT AU RESULTAT DESIRE
Une fois que vous avez écrit ce que vous désirez obtenir, comme si vous l’aviez déjà obtenu, vous allez y penser souvent. Et le meilleur moyen sera de lire et relire cette « lettre » que vous avez envoyée dans l’Univers. Sachez que seule la répétition peut vous assurer du résultat, comme si votre pensée répétée au fil des jours, des semaines et des mois transformait le sillon en chemin puis en route et enfin en autoroute menant au but.

4) CREER VOTRE VIE EN VISUALISANT SOUVENT LE RESULTAT DESIRE
La pensée ne va pas suffire, vous allez y associer la VISUALISATION qui renforcera tout ce que vous avez fait jusqu’alors. Chaque fois que vous relisez ce que vous désirez, visualisez-vous tel que vous serez en ayant obtenu le résultat. Vous visualiser riche par exemple, c’est vous voir souriant et dans la maison de vos rêves, réalisant peut-être un autre rêve, aidant sans doute vos proches. Détaillez dans votre visualisation le résultat obtenu, et non les moyens d’y parvenir. Ceci est très important.

5) CREER VOTRE VIE EN SENSORISANT SOUVENT LE RESULTAT

Imaginez, pensez, visualisez, tout cela est nécessaire mais pas encore suffisant. Si vous voulez VRAIMENT obtenir la vie que vous voulez et donc créer votre vie, je vous invite à SENSORISER, c’est-à-dire à ressentir exactement les sentiments, les émotions qui seront les vôtres une fois le résultat obtenu. Ressentez donc la joie vous envahir, un sentiment de sécurité ou bien l’amour vous envahir. Ressentez votre fierté d’avoir déjà réussi. RESSENTEZ dans votre corps votre guérison ou/et votre bonheur. Soyez prêt à bondir de joie et de reconnaissance !

6) CREER VOTRE VIE EN AGISSANT COMME SI VOUS AVIEZ OBTENU CE QUE VOUS DESIREZ
Lorsque vous avez imaginé, pensé, visualisé et sensorisé comme je vous l’explique plus haut, il vous faut encore AGIR comme si vous aviez DEJA obtenu ce que vous désirez. (Pas en signant des chèques sans provision ni en arrêtant de prendre vos traitements médicaux bien sûr !)
Agir comme si vous aviez déjà obtenu le résultat escompté, c’est vous comporter comme si, donc avec la même joie, la même sérénité, la même bienveillance etc. dans tous les actes que vous posez. Cela signifie donc que vous allez dorénavant SOURIRE, aux autres et à la vie, ne plus vous plaindre bien sûr et marcher avec assurance vers le succès.

7) CREER VOTRE VIE EN ETANT POSITIF, ENTHOUSIASTE ET ABSOLUMENT CERTAIN DU RESULTAT

Ceci vous amène tout naturellement à être positif et enthousiaste. Vous allez ressentir fortement la certitude que tout ce que vous souhaitez pour vous (ne mêlez pas les autres à cette création de VOTRE vie) va se réaliser et est déjà en cours de manifestation, même si vous ne le voyez pas encore. Tout comme le paysan se réjouit pendant l’hiver du blé qui va forcément sortir, pousser et donner du grain abondant puisqu’il l’a semé à l’automne !
Cet enthousiasme et cette positivité, cette assurance que tout est en train de se mettre en place au mieux de vos intérêts vous donnent une sérénité et une joie immédiates, et sont les meilleurs facteurs de réussite de votre vie !
Pour plus d’informations, consultez la Méthode VISUAL-POSITIF-SANTE© en consultant mon site :
www.visual-positif-sante.com
http://visual-positif-sante.blogspot.com

Je m’appelle Danny KADA et je suis thérapeute depuis 25 ans et manager et formatrice LIFEWAVE depuis peu. J’ai mis au point une METHODE de développement personnel VISUAL-POSITIF-SANTE© qui donne depuis 20 ans de merveilleux résultats car elle est basée sur la Loi de l’Attraction et la science quantique. www.visual-positif-sante.com J’ai découvert avec enthousiasme l’opportunité offerte par LIFEWAVE dont les patchs de mieux-être ont été justement conçus d’après les découvertes de la science quantique associée à l’acupuncture millénaire. www.lifewave-quantum.com

Lire la suite

0

Certains pensent que la philosophie de la Règle d’Or n’est rien de plus qu’une théorie et qu’elle n’est nullement
liée à une loi immuable. Ils sont arrivés à cette conclusion à la suite de leur expérience personnelle avec laquelle
ils ont rendu service aux autres sans bénéficier des récompenses en retour.


Combien de gens ont-ils rendu service aux autres sans être récompensés ni même appréciés ? J’ai eu une telle expérience
plus d’une fois et je suis certain que j’en aurai encore d’autres dans le futur. Mais cela ne m’empêchera pas de continuer
à rendre service aux autres.

Pourquoi ?
Parce que quand je rends service à quelqu’un ou quand je fais une bonne action, je stocke au fond de mon subconscient
l’effet de mes efforts. On peut comparer cela au “chargement” d’une batterie électrique. Si j’accomplis un certain
nombre de bonnes actions, je développerai un caractère dynamique et positif qui attirera vers moi des gens semblables.

La Loi de la compensation
Les gens que j’attire vers moi feront à leur tour de bonnes actions pour répondre aux services que j’ai rendus aux
autres. Ainsi, la Loi de la Compensation équilibrera la balance de la justice à ma faveur et m’apportera les
récompenses des services que j’ai rendus à travers une autre source tout à fait différente que celle utilisée au début.

Vous avez sûrement entendu dire que tout vendeur doit d’abord arriver à vendre son propre produit à lui-même.
Cela signifie que, si lui-même n’est pas convaincu des avantages et de la qualité de son produit, alors, il ne
sera jamais capable de convaincre les autres.

Là encore, nous avons affaire à cette même Loi de l’Attraction. Nous savons très bien que l’enthousiasme est contagieux
et, donc, un vendeur qui fait preuve d’enthousiasme envers son produit éveillera un intérêt similaire dans l’esprit
de ses potentiels clients.

Vous pouvez comprendre cette loi très facilement en vous considérant comme une sorte d’aimant humain qui attire les
gens dont le caractère se trouve en harmonie avec le vôtre. Retenez cela dans votre esprit.

Gardez à l’esprit également le fait que c’est vous qui construisez cet aimant. Aussi, vous pouvez changer sa nature
de sorte qu’il correspondre à l’idéal que vous souhaitez suivre.

Et, surtout, le point le plus important que vous devez vous rappeler est le fait que ce processus entier se produit
par l’intermédiaire de la pensée !

Votre caractère est la somme totale de vos pensées et de vos actions ! Cette vérité est immuable et vérifiée maintes fois.
En raison de cette grande vérité, il est impossible que vous rendiez un service utile aux autres ou que vous
fassiez de bonnes actions sans en tirer des bénéfices.

D’ailleurs, il est impossible que ceux qui se livrent à une mauvaise action ou qui émettent une pensée destructrice
ne soient pénalisés et forcés à perdre une partie correspondante de leur propre pouvoir.

Signature:

Certains pensent que la philosophie de la Règle d’Or n’est rien de plus qu’une théorie et qu’elle n’est nullement
liée à une loi immuable. Ils sont arrivés à cette conclusion à la suite de leur expérience personnelle avec laquelle
ils ont rendu service aux autres sans bénéficier des récompenses en retour.

Combien de gens ont-ils rendu service aux autres sans être récompensés ni même appréciés ? J’ai eu une telle expérience
plus d’une fois et je suis certain que j’en aurai encore d’autres dans le futur. Mais cela ne m’empêchera pas de continuer
à rendre service aux autres.

Pourquoi ?
Parce que quand je rends service à quelqu’un ou quand je fais une bonne action, je stocke au fond de mon subconscient
l’effet de mes efforts. On peut comparer cela au “chargement” d’une batterie électrique. Si j’accomplis un certain
nombre de bonnes actions, je développerai un caractère dynamique et positif qui attirera vers moi des gens semblables.

La Loi de la compensation
Les gens que j’attire vers moi feront à leur tour de bonnes actions pour répondre aux services que j’ai rendus aux
autres. Ainsi, la Loi de la Compensation équilibrera la balance de la justice à ma faveur et m’apportera les
récompenses des services que j’ai rendus à travers une autre source tout à fait différente que celle utilisée au début.

Vous avez sûrement entendu dire que tout vendeur doit d’abord arriver à vendre son propre produit à lui-même.
Cela signifie que, si lui-même n’est pas convaincu des avantages et de la qualité de son produit, alors, il ne
sera jamais capable de convaincre les autres.

Là encore, nous avons affaire à cette même Loi de l’Attraction. Nous savons très bien que l’enthousiasme est contagieux
et, donc, un vendeur qui fait preuve d’enthousiasme envers son produit éveillera un intérêt similaire dans l’esprit
de ses potentiels clients.

Vous pouvez comprendre cette loi très facilement en vous considérant comme une sorte d’aimant humain qui attire les
gens dont le caractère se trouve en harmonie avec le vôtre. Retenez cela dans votre esprit.

Gardez à l’esprit également le fait que c’est vous qui construisez cet aimant. Aussi, vous pouvez changer sa nature
de sorte qu’il correspondre à l’idéal que vous souhaitez suivre.

Et, surtout, le point le plus important que vous devez vous rappeler est le fait que ce processus entier se produit
par l’intermédiaire de la pensée !

Votre caractère est la somme totale de vos pensées et de vos actions ! Cette vérité est immuable et vérifiée maintes fois.
En raison de cette grande vérité, il est impossible que vous rendiez un service utile aux autres ou que vous
fassiez de bonnes actions sans en tirer des bénéfices.

D’ailleurs, il est impossible que ceux qui se livrent à une mauvaise action ou qui émettent une pensée destructrice
ne soient pénalisés et forcés à perdre une partie correspondante de leur propre pouvoir.
http://www.vivre-mieux-etre.eu/

Lire la suite

0

Notre façon de penser détermine notre moral, notre vie toute entière. Si vous êtes sans arrêt pessimiste, si vous voyez la vie en noir, si vous pensez que tout va mal et que tout continuera à aller mal, vous ne pourrez jamais vous en sortir.
Un tel état d’esprit ne peut que nuire au bon déroulement de votre vie et de celle de votre entourage.


Je sais, beaucoup vont dire, en lisant cet article, « c’est pas de ma faute si je pense comme çà… c’est vrai que je suis le plus malheureux du monde… je n’arriverai jamais à penser autrement parce que je suis comme çà… »
STOP ! Y’en a marre ! Ras-le-bol d’entendre des trucs pareils ! surtout de la bouche d’individus qui sont en bonne santé, qui travaille, qui ont une maison, une famille qui les aime (enfin qui continue à les aimer malgré tout…)

Je ne dis pas que c’est facile de penser différemment, de devenir optimiste du jour au lendemain. Mais, il faut essayer et vous verrez que tout ira mieux et que pourrez avancer dans la vie. Au lieu de stagner, de vous enfermer dans votre indolence, réagissez !
Pensez à vous, pensez également à votre entourage. Il a besoin de vous et ne sait plus comment se comporter face à vous. Bien souvent, il finit par s’énerver, par vous faire des tonnes de reproches et par s’éloigner de vous. Si vous avez des enfants, ils finiront par prendre de la distance, par se dire que ce n’est plus la peine de vous parler, de vous demander des conseils, puisque vous restez dans votre petit monde.

Et, ceci est la pire chose qui puisse arriver. Le temps que vous avez perdu avec vos enfants, avec votre entourage, vous ne pourrez JAMAIS plus le rattraper ! Il est perdu pour toujours.
Si, un jour, vous finissez par vous réveiller, par vouloir vous en sortir, vous regretterez votre comportement et vous irez encore plus mal. Vous aurez tout perdu.

Alors, n’attendez pas. Prenez vous en main. L’une des premières choses à faire est de vous forcer à penser autrement. Vous devez, petit à petit, reprogrammer votre cerveau. Pensez bonheur au lieu de malheur, joie au lieu de tristesse, amour au lieu de haine, détermination au lieu de passivité, confiance en soi au lieu de peur, etc.

Ainsi, dès que vous sentez que vous pensez une chose négative, dîtes « stop ! » à votre cerveau et transforme-là en chose positive.

Par exemple, si une amie a perdu récemment sa mère, ne dites pas « quel malheur, qu’est-ce que je la plains, quelle horreur si je perdais la mienne », mais « je suis de tout cœur avec elle et je vais la soutenir. De plus moi, j’ai encore la chance d’avoir ma mère, je vais donc choyer celle-ci et tout faire que sa vie soit la plus belle possible ».
Ne dites pas : « le temps est mauvais, je vais encore me sentir mal » mais « peu importe le temps, on peut toujours faire quelque chose, un bon K-way et hop, on peut sortir ».
Ne dites pas : « bientôt les vacances, c’est barbant parce que je vais devoir faire mes valises », mais « quelle chance j’ai de pouvoir partir en vacances alors que beaucoup ne peuvent le faire ».

Ce ne sont que de petits exemples mais je pense qu’ils peuvent vous aider à comprendre le mécanisme qui vous aidera à changer votre façon de penser la vie. Pensez possibilité, dites-vous que chaque problème comporte une solution. Partez du principe que vous allez trouver cette solution et votre problème ne vous apparaîtra plus insurmontable.
Et, sachez bien que ce n’est pas une chose impossible à réaliser. L’essentiel est que vous vous rendiez compte que vous n’allez pas bien, que vous gâchez votre vie et celle des autres et que vous décidiez de vous en sortir. Il n’y a que vous qui pouvez décider de reprendre votre vie en main. Faites-le au plus vite pour ne pas vous en mordre les doigts plus tard.

Que diriez-vous d’apprendre à être heureux ?
Car le Bonheur, c’est comme tout, cela s’apprend.
Pour cela, cliquez vite ici : http://url-ok.com/872aa4

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

« Vous êtes autorisé à publier cet article sur votre site à la seule condition de garder le contenu intact, d’indiquer le nom des auteurs et de maintenir les liens cliquables ».

Lire la suite