0

Les critères pour se qualifier pour un prêt hypothécaire se sont dernièrement durcis au Canada. La période d’amortissement maximale est d’ailleurs passée de 30 auparavant à 25 ans maintenant. La mise de fond est quant à elle restée cantonnée à 5 %.

Pourtant la mise de fond rebute les nouveaux acheteurs pour acquérir un condo. Il existe pourtant un moyen pour acheter un condo sans mise de fond (ou une maison).

Certaines institutions financières vous aideront quand même pour réunir une mise de fond de départ, malgré le fait que votre compte en banque ne soit pas totalement bien garni.

Comment faire donc pour acheter un condo sans mise de fond ?

condo sans mise de fond

Elles sont peu nombreuses, mais quelques rares institutions financières proposent des promotions qui donnent accès à une remise en argent. Cette somme d’argent pourra alors être utilisée comme mise de fond pour faire l’achat d’un condo. Cela parait anormal non ? Effectivement, si les banques font cela il y a forcément un prix à payer.

Le taux d’intérêt qui sera alors exigé pour acheter un condo sans mise de fond sera largement supérieur au taux d’intérêt initial. Les banques ne seront donc pas perdantes. Les banques qui proposent ce genre d’enveloppe d’argent restent cependant bien plus exigeantes du point de vue de la « cote de crédit ».

Il faut savoir également que le montant de la prime d’assurance pour un prêt hypothécaire sera plus élevée si vous souhaitez acheter un condo sans mise de fond. Au final, cela revient plus cher qu’en cas de mise de fond initial.

Attention cependant. Il ne faut surtout pas oublier le principal. Ce type d’achat de condo sans mise de fond via un prêt hypothécaire de ce type peut certes vous permettre de faire votre achat sans forcément avoir eu à constituer une mise de fond. Mais vous devrez être en mesure de pouvoir prouver votre capacité de remboursement et devrez répondre à certains critères. Certains courtiers peuvent être utiles dans ce type d’achat de condo sans mise de fond.

Avant d’acheter un condo, prenez le temps de bien vous informer sur les particularité de cet achat d’immeuble et visitez le site http://toutsurlecondo.com pour trouver les réponses à vos questions en matière de vente ou d’achat de Condo au Québec.

Lire la suite

0

Louer un condo, pourquoi pas ? Mais attention : ce type de bien immobilier est régi par des lois bien particulières, qu’il convient de connaître avant de s’engager.

En effet, le locataire d’un condo n’a pas à signer la déclaration de copropriété, puisqu’il n’est décisionnaire dans aucun des points liés à la copropriété. Mais son bailleur, en revanche, s’est engagé personnellement à respecter le règlement de la copropriété, même s’il n’y habite pas. Par répercussion, le locataire doit donc lui aussi se soumettre à ce règlement, et vivre selon les règles du condo, qui sont parfois très différentes de celles d’une habitation classique : le règlement des charges, notamment, sera fixé pour chaque année en fonction de la quote-part attribuée à la parcelle louée selon la déclaration de copropriété…


Avant de louer un condo, il faut ainsi prendre soin de bien repérer quel est le statut des parties qui seront habitées. En effet, dans un condo, un bâtiment est divisé en parties privatives, en parties communes et en parties communes à usage restreint. Dans la partie privative, les copropriétaires doivent assumer eux-mêmes les frais liés à la rénovation ou à la réparation du lieu. Si le locataire du condo a une quelconque réclamation dans ce domaine, il pourra donc s’adresser directement à son propriétaire.

En revanche, les parties collectives sont gérées par le syndicat de copropriétaires. Il semble logique, pour le locataire, de s’adresser en premier lieu à son propriétaire, mais il est important de comprendre que celui-ci ne sera pas seul à décider… Par ailleurs, au cas où le propriétaire de l’habitation louée ne donnerait pas suite aux demandes du locataire, ce dernier peut toujours tenter de s’adresser directement au syndicat. Enfin, les parties communes à usage restreint sont plus fréquentes qu’on ne pourrait le croire. Les places de parking et les balcons, par exemple, relèvent de ce statut : même si le locataire est le seul à utiliser ces parties, c’est le syndicat qui devra intervenir en cas de réparations importantes.

Vous cherchez un condo à louer? Assurez-vous d’être bien informé en consultant le site ToutSurLeCondo.com et trouvez-y peut-être le condo à louer que vous recherchez.

ToutSurLeCondo.com pour tout savoir avant de louer, acheter ou vendre un condo au Québec! Vous y trouverez de l’information, des condos à louer au Québec, et des fournisseurs de produits et services pour les propriétaires de condos au Québec.

Lire la suite

0

Acheter un condo est évidemment une décision importante, qui ne doit pas se prendre dans la précipitation. Pour vous aider à réaliser la meilleure transaction possible, voici 5 astuces pour vous aider à acheter le bon condo.

Astuce n°1 : définissez correctement vos besoins. Dans un premier temps, ceci concerne essentiellement la partie privative. Dans quelle ville et dans quel quartier souhaitez-vous vous installer ? De combien de pièces avez-vous besoin ? Quel type de confort souhaitez-vous (type de chauffage, climatisation, standing) ?


Astuce n°2 : faites de même pour les parties collectives (à usage restreint ou non). Désirez-vous disposer d’un balcon ou d’une terrasse ? Avez-vous une préférence pour des résidences qui possèdent des espaces de loisir tels que tennis, piscine etc. ?

Astuce n°3 : passez par un professionnel. Pour trouver au plus vite le condo qui correspond à la fois à vos désirs et à vos moyens, les services d’une agence spécialisée dans la vente de condo ne sera pas de trop, et vont simplifieront la vie pour la suite.

Astuce n°4 : faites preuve de rigueur. Lorsque vous avez trouvé une copropriété susceptible de vous intéresser, réclamez l’intégralité des documents qui vous permettront d’avoir une bonne vision de la santé financière du syndicat et de l’état du bâtiment : déclaration de copropriété, état du fonds de prévoyance, historique des charges annuelles, liste des travaux déjà effectués et prévus pour l’avenir, plans du bâtiment tel qu’il a été conçu par l’architecte, attestations d’assurance.

Astuce n°5 : intéressez-vous à vos futurs voisins… A la fois parce qu’ils seront ensuite présents dans votre quotidien, mais également parce que l’achat d’un condo induit nécessairement une relation d’interdépendance entre tous les copropriétaires, prenez un peu de temps pour discuter avec vos futurs voisins : que font-ils dans la vie, ont-ils des enfants, sont-ils d’un naturel paisible ou sont-ils plutôt bruyants ?

ToutSurLeCondo.com pour tout savoir avant de louer, acheter ou vendre un condo au Québec! Vous y trouverez de l’information, des condos à vendre au Québec, et des fournisseurs de produits et services pour les propriétaires de condos au Québec.

Lire la suite