0

L’utilisation d’une régie publicitaire au clic peut paraître simple mais vous vous rendez vite compte que ce ne l’est pas du tout. Surtout quand vous êtes à l’étape de spécifier votre budget et vos enchères. Pour chacune de vos campagnes PPC vous allez devoir établir un budget et des enchères. Comment ça fonctionne exactement ? Comment faire en sorte de ne pas manquer d’argent et de maximiser les enchères ?


Pour que vous compreniez bien les explications, revoyons rapidement la structure d’une campagne à l’intérieur de votre compte sur une régie publicitaire. Premièrement, il y a la campagne. C’est l’ensemble des groupes d’annonces et des annonces utilisés pour faire la promotion de votre produit ou de votre site internet. Ensuite, à l’intérieur de cette campagne il y a les groupes d’annonces. Ce sont des ensembles d’annonce regroupés sous un mot clé ou un groupe de mots clés. Finalement, il y a les annonces. À l’intérieur de chaque groupe d’annonce vous allez en mettre un minimum de deux. Donc il y a la campagne puis à l’intérieur de chaque campagne il y a les groupes d’annonces puis à l’intérieur de chaque groupe d’annonces il y a les annonces.

Le budget que vous allez devoir spécifier va s’appliquer sur l’ensemble de votre campagne. Les enchères quand à elles vont s’appliquer sur ce que vous êtes prêt à payer pour un clic selon sa valeur. Mais d’abord et avant tout, vous allez devoir mettre de l’argent dans votre compte pour que votre régie publicitaire y puise les fonds nécessaires à la publication de vos annonces selon ce que vous aurez spécifié comme budget et enchères.

Votre compte de régie publicitaire

Vous allez mettre sur ce compte l’argent dont votre régie publicitaire aura besoin pour la publication de vos annonces. Le montant va dépendre du budget de vos campagnes et du nombre de campagne que vous avez. Cependant, la meilleure façon de procéder est de vous instaurer une marge avec un minimum et un maximum. Cela va faire en sorte que vous ne manquerez jamais d’argent pour la publication de vos annonces. Par exemple, vous pourriez instaurer une marge de 200/500. Ce qui veut dire que vous allez avoir un maximum de 500$ sur votre compte et un minimum de 200$. À chaque fois que vous allez atteindre le minimum, vous allez déposez le montant qu’il faut pour retrouver le maximum. Il y aura ainsi toujours de l’argent sur votre compte et si vous arrivez au minimum, vous bénéficiez d’une marge pour le temps nécessaire au dépôt.

Le budget de vos campagnes

Pour chacune de vos campagnes, vous allez devoir spécifier un budget quotidien. Comment êtes-vous prêt à payer chaque jour pour la publication de vos annonces ? Le montant va dépendre de vos enchères et du nombre de clic que vous désirez ou du nombre de clic que vous pouvez vous permettre. Si le coût de vos clics est de 0.05$ et que vous établissez un budget quotidien de 20$, cela veut dire que vous récolterez 400 clics. Par contre si le coût de vos clics est de 1.00$, vous récolterez 20 clics avec le même budget. Donc si vous voulez 400 clics à 1.00$, vous allez devoir fixer votre budget quotidien à 400$. Dans le même ordre d’idée, pensez à ce que le budget de chacune de vos campagnes vous coûtera en un mois. 20$ par jour c’est 600$ par mois. 400$ par jour c’est 12000$ par mois. Vous devez aussi faire la somme de chacun des budgets de vos campagnes pour voir à ne pas manquer d’argent sur votre compte et s’il le faut réajuster votre maximum/minimum.

Les enchères

Dans chacun de vos groupes d’annonce, vous allez utiliser un ou plusieurs mots clés qui sont destinés à faire paraitre vos annonces lors d’une recherche par un internaute sous ces mots clés. Chaque mot clé a une valeur spécifié par votre régie publicitaire. Certains valent 0.01$ alors que d’autre peuvent valoir plusieurs dizaines de dollar. C’est pour cette raison que vous devez fixer des enchères. Comment voulez-vous payer à chaque fois qu’un internaute clic sur une de vos annonces ? Le montant va dépendre de la valeur des mots clés de chacun de vos groupes d’annonce et de votre capacité budgétaire. Regardez la valeur de vos mots clé. Vous allez vous apercevoir qu’ils ont tous à peut près la même valeur sauf quelques exceptions. Pour les mots de mêmes valeurs, fixez vos enchères à cette valeur et additionnez 0.02$. Pour les exceptions, fixez vos enchères à leurs prix et additionnez 0.02$. Ne donnez pas plus pour un mot clé juste pour paraître plus haut dans les pages de résultats de recherche. Google AdWords par exemple regarde plus la qualité des annonces que les enchères pour classer les annonces. Donc, si la plupart de vos mots clés valent 0.05$, mettez comme enchères pour ces mots clé 0.07$. Si par exemple vos exceptions valent 1.32$, 0.75$, 0.69$ et 0.55$, fixez les enchères pour ces mots clés à 1.34$, 0.77$, 0.71$ et 0.57$.

Les régies publicitaires sont un incontournable pour faire de la promotion sur internet. Elles sont très efficaces parce que les annonces apparaissent au moment précis où un internaute fait une recherche sur un sujet. L’inconvénient c’est que ça coûte de l’argent et que ça peut devenir un vrai cauchemar si vous gérez mal vos budgets et vos enchères. Pour éviter ça, calculez votre retour sur investissement pour chacune de vos campagnes. Combien vous a coûtée votre campagne puis soustraire ce que vous a rapporté cette même campagne. Grâce à ce simple calcul, vous allez savoir si vous devez modifier ou même supprimer une campagne qui ne rapporte pas.

Je suis né à Lévis en janvier 1969. Aujourd’hui je vie à Ste-Marie au Québec. Je fais du web marketing depuis 2008. C’est un domaine fantastique et très enrichissant. C’est devenu une passion pour moi et je veux la partager avec le plus de monde possible. Web Marketing A – Z Blog JLuc Web Marketing

Lire la suite

0

cet article vise à vous fournir une démarche et quelques outils méthodiques pour aborder sereinement cette publicité à la carte portant de grandes promesses commerciales.

1. Identifier le produit ou le service, fixer l’objectif, formuler la stratégie
Faites l’inventaire de vos produits et services et sélectionnez le produit ou le service que vous voulez promouvoir. Fixez votre objectif en terme d’action réalisée par l’internaute une fois arrivé sur votre site, puis traduisez-le en quantité de clics souhaités. Faites des recherches appropriées sur Google et analysez les annonces et le contenu des pages d’atterrissage concurrentes. Formulez ensuite votre stratégie de positionnement en terme de prix, de qualité, des délais de livraison, du service après vente…


2. Désigner la page de destination ou d’atterrissage
La page d’atterrissage est le Point de Départ. Toute campagne débutant par autre chose est à Bannir. Tous les renseignements de votre campagne se trouvent sur cette page, à savoir : le produit ou le service à promouvoir ; le thème central des mots clés ; l’argument commercial se distinguant de la concurrence ; les images ; les descriptifs ; les prix… ET l’Action que l’internaute est invité à réaliser une fois orienté vers la page.
Avant de lancer la campagne, il faut apporter toutes les modifications nécessaires à cette page afin qu’elle traduise complètement l’objectif et la stratégie de la campagne formulés à l’étape 1. De cette adéquation dépend le taux de transformation, et par conséquent, le retour sur l’investissement.

3. Identifier, segmenter et enrichir les mots clés
Listez les mots clés utilisés dans la page. Une page optimisée contient déjà les mots clés pertinents associés au thème central. Vous n’aurez qu’à les identifier et lister. A défaut, vous serez amené à identifier, segmenter et enrichir les mots clés par leurs variantes.
Sur la page suivante vous trouverez un ensemble d’outils de recherche et de qualification de mots clés : http://positionnement.axiz.fr/etude-marche-internet.html

4. Identifier les mots clés à exclure
Au moment d’audit des campagnes de nos futurs clients, nous constatons le plus souvent, l’absence des mots clés dits négatifs. Leur usage est aussi important si non plus que les mots clés à cibler. Ils ont pour rôle d’éliminer les visiteurs non concernés par votre campagne et donc éviter les clics qui ne seront pas aboutis.

5. Paramétrer les options des requêtes
Vos mots clés sont maintenant structurés en listes homogènes, il ne vous reste plus qu’à paramétrer les options des requêtes (requête large ; expression exacte ; mot clé exact et mot clé à exclure) pour cibler l’affichage de vos annonces. Si c’est votre première campagne, vous pouvez laisser les mots clés en requête large en utilisant un nombre important de mots clés à exclure.

6. Rédiger le Titre et le Texte des annonces de chaque liste de mots clés
Une fois vos listes de mots clés préparées, passez à la rédaction de vos annonces. La méthode consiste à commencer par la rédaction d’une première annonce par liste de mots clés. Chaque annonce est composée d’un titre, d’un descriptif et d’un URL. Insérez le mot clé le plus pertinent dans le titre et utilisez un verbe d’action dans le descriptif.
Il est primordial d’associer à chacun de vos mots-clés, une annonce dotée d’un titre et d’un descriptif complètement en adéquation. Un internaute cliquera davantage sur une annonce répondant spécifiquement à sa requête. C’est à vous de tout mettre en œuvre pour le persuader de l’adéquation de votre annonce avec sa recherche. Appliquez les règles expliquées dans l’article : http://positionnement.axiz.fr/9regles-annonces-google-adwords.pdf

7. Installer et paramétrer votre campagne sur Google adwords
Les variantes de vos annonces, associées à chaque liste de mots clés, sont maintenant rédigées. Elles reflètent la stratégie de votre positionnement par rapport à la concurrence. C’est alors le moment de nommer vos groupes d’annonces composés d’une liste de mots clés et des variantes d’annonces. Puis nommer la campagne qui va les contenir. Les éléments essentiels de votre campagne sont alors prêts. Vous pouvez maintenant installer et paramétrer votre campagne sur Google adwords : https://adwords.google.fr ou autres.

8. Mettre en place un tableau de bord ; suivre, entretenir, optimiser, tester…
Votre campagne est maintenant en ligne dans un marché où tout peut changer d’un moment à l’autre. Il est donc primordial de garder un œil sur les mouvements et les chiffres produits par votre campagne afin d’en ajuster les paramètres, d’entretenir et d’améliorer ses performances et le Retour sur l’Investissement.

9. Suivre une formation et accélérer le ROI de vos campagnes Adwords
Une formation qui met la rédaction de cahier des charges au cœur de la conception d’une campagne de liens sponsorisés Google Adwords. http://www.axiz-ebusiness.com/formations/google-adwords.php

Téléchargez cet article en PDF: http://www.axiz-ebusiness.com/documents/liens-sponsorises-guide-methodes-formation.pdf

Rouhina Rahbarian, spécialiste des applications commerciales du Web, aide les entreprises à renforcer leur visibilité sur Google et sur les réseaux sociaux pour prendre de l’avance sur la concurrence. Elle est auteur des modèles de cahier des charges Web 3 en 1. http://www.modeles-cahier-charges.com Retrouvez ses derniers billets sur Twitter: http://www.twitter.com/axizebusiness et sur Facebook: http://www.facebook.com/rouhina.rahbarian

Lire la suite