0

Le choix de votre accordeur guitare se fera en fonction de vos besoins.
Il existe en effet de nombreux modèles qui ne présentent pas tous les mêmes caractéristiques.

Les accordeurs en pédale

Pour instruments électriques et électroacoustiques.

Le principe est que vous enclenchez l’accordeur avec votre pied, comme une pédale d’effet, ce qui est très pratique pour la scène. (C’est fait pour !)
La majorité des modèles bypassent votre son lorsqu’ils sont activés.

Les accordeurs clipsables

Pour tous types de guitares.

Ces accordeurs se présentent sous forme de pinces que l’on fixe sur la tête de la guitare.
Ils présentent l’avantage d’être petits, mais tous n’ont pas une extinction automatique, ce qui fait que si vous oubliez de l’éteindre une fois accordé les piles vont rapidement se vider.
Certains ont un métronome intégré.




Les accordeurs simples

Pour tous types de guitares.

Vous risquez d’être gênés si vous les utilisez pour une guitare acoustique dans un environnement bruyant.
C’est pour cela que les modèles récents ont une pince que l’on peut fixer sur la tête du manche et brancher dans l’accordeur.
A l’instar des clipsable, cette dernière captera les vibrations de votre guitare pour reconnaître les notes.
Certains modèles ont un métronome intégré.

Les accordeurs rackables

Pour instruments électriques et électroacoustiques.
A la mode dans les années 80, ils présentent l’avantage de prendre toute la largeur d’un rack 19″,et d’être très visibles, et le désavantage d’être dans celui-ci ! Il faudra donc vous retourner pour vous accorder.

les logiciels

Si c’est juste pour vous accorder chez vous, plusieurs modèles sont disponibles gratuitement sur le net.

IMPORTANT : Au delà de toutes ces options, Il y a deux grandes familles d’accordeurs : les « simples » et les chromatiques. Je vous recommande vivement de choisir ces derniers, qui reconnaitront automatiquement tous les demi-tons.

Pour les aficionados des drop tunings,et possesseurs de 7 cordes, vérifiez que l’accordeur comporte l’option.

A propos: Christophe Lefloch partage avec vous sa passion de la guitare sur son blog « La guitare tous niveaux » dans lequel il vous propose des vidéos détaillées sur vos morceaux préférés, ainsi que des articles, bancs d’essais et interviews de guitaristes connus.

Lire la suite

Produire un album de musique chez soi

Publié le 12 février 2014 par dans Musique

0

Grâce à l’évolution de la technologie surtout informatique, on est capable aujourd’hui de produire un album de musique chez soi. Encore faut-il qu’on est le matériel performant, le lieu adéquat et les bonnes techniques. Afin de produire un disque chez soi, il faut transformer son home studio en studio de production musicale. Et les l’un des nouveaux objectifs du musicien voulant produire sa musique, c’est de maîtriser les techniques de mixage audio. Vous trouverez sur mon blog, le souffle du roseau (http://le-souffle-du-roseau.fr), des éléments afin de créer votre home studio ainsi que des tutoriels sur le mixage audio.


Se mettre à faire de la musique chez soi, ça revient à avoir un colocataire, c’est-à-dire qu’il vous faudra une autre chambre afin d’installer tout votre matériel audio. Mais cette chambre un rôle bien plus important, c’est son acoustique, ce qui va vous permettre d’écouter au plus juste le son de votre musique.

En effet l’acoustique de votre home studio est déterminante pour votre projet musical. Il faut absolument éviter d’avoir une chambre qui résonne trop. L’idéal c’est d’avoir une réponse en fréquence linéaire dans toute la pièce. Ce qu’une pièce c’est une chambre de résonance comme l’intérieur d’une guitare acoustique qui va amplifier certaines fréquences et en atténuer d’autre. Cela aura un impact sur le mixage final de votre chanson, imaginez que votre pièce atténue fortement la fréquence à 100 Hz, alors au mixage vous allez avoir tendance à augmenter cette fréquence, ce qui aura pour effet d’une sensation désagréable, lorsque vous écouterez votre mix sur un autre système audio et dans une autre pièce

Vous pouvez découvrir sur mon blog, l’article suivant, il énumère comment choisir votre pièce, et quelles sont ses caractéristiques.

http://le-souffle-du-roseau.fr/faire-de-son-home-studio-un-studio-de-production-partie-1/

Lire la suite

Rap game

Publié le 29 mai 2013 par dans Mode, Musique

0

On remarque progressivement dans les vidéo de rap français et us, et de manière plus franche aux USA que chaque artistes ont un univers spécifique. Pour avoir un style rap, cela passe inévitablement par le style vestimentaire : certains mettent d’accessoires comme par exemple chaînes, bagues, argent, colliers, etc.), d’autres se percent mais chaque chanteur porte un genre vestimentaire différent.


Les précurseurs fashion dans le domaine musique rap aux USA est ASAP Rocky, il est vu comme « Hype ». Ce mode de vie lui a procuré d’avoir les lumières sur son personnage et de gagner un mandat avec le label Sony Music pour un montant de 3 millions $. Ce contrat tombait à pic pour ce rappeur puisqu’il avait annoncé avoir juste 3 000$ sur son compte et qu’il usait toujours le « système D ».

Ce univers est défini par une déviation de la mode homme fashion, rap, pop et même dark. Ainsi, il n’est pas rare de voir Wiz Khalifa se vêtir les marques qui suivent :

– Dior
– Balenciaga
– YMCMB
– Giuseppe Zanotti
– New Era
– Nike
– Glassy Sun Haters
– Raf Simons

De cette façon, son style provient de pas-mal de « mondes » spécifique et cela lui permet d’innover et notamment de se démarquer à l’égard de ses camarades du rap.

Néanmoins ASAP Rocky n’est pas l’unique hiphop à appliquer ce mode d’expression. Par exemple de Trinidad James qui s’est fait connaître avec une seule musique car elle était réussie mais aussi car son style était totalement fantasque avec des accessoires en platine partout et son style qui vient de l’ancienne génération. Ainsi, il s’est fait une bonne position dans le rap game et il est maintenant appelé pour faire des featuring avec des rappeurs ayant une plus grande apparence comme Tyga ou Gucci Mane.
Trinidad James porte nombre d’accessoires provenant de Topman, des de vêtements divers et des parures de Supreme.

En termes de nouveautés, rap game publie par exemple un classement des rappeurs avec des playlists rap tous les 15 jours. Il propose diverses marques correspondant aux chanteur de rap pour connaître ce qu’il faut porter pour se mettre à la mode. Ces guide sont en supplément de cette publication qui a détaillé de manière simplifiée les produits qui sont sous le feu des projecteurs à l’heure qu’il est.

Lire la suite

Les bienfaits de la musique

Publié le 25 octobre 2011 par dans Musique

0

Comme le dit l’adage très connu, « la musique adoucit les mœurs ».
Je ne sais pas vous, mais moi, il m’est très difficile de me passer de musique.
La musique produit toute sorte d’émotions. En écoutant une chanson ou un opéra ou un grand orchestre, on peut passer du rire aux larmes. Ainsi, un instrument m’émeut particulièrement, le violoncelle. D’un autre côté, en écoutant les chansons de Lynda Lemay, par exemple, je peux sourire et à la chanson suivante, je peux être touchée.


Mais, pour moi, la musique a une autre fonction, elle me permet de me concentrer plus facilement. Quand j’ai un livre ou un article à écrire, je me connecte sur Deezer (site d’écoute de musique gratuite), je baisse le son et je me mets à réfléchir et… à écrire. A partir du moment où je ne me rends même plus compte de ce que j’écoute, je peux dire que je suis totalement concentrée. Bien entendu, toutes les musiques ne m’aident pas dans ma concentration : trop de rythmes, trop de percussions sont à proscrire. En ce moment, j’écoute essentiellement du Reggiani.
Je suis certaine que pour certains d’entre vous, il est inconcevable que vous écoutiez de la musique en travaillant. Mais, tout dépend des individus…

En tout cas, une chose est sûre : la musique procure des émotions à tous, plus ou moins fortes. Elle ne laisse personne indifférent et il est extrêmement rare de rencontrer des individus qui n’aiment pas la musique ou qui n’en écoutent jamais. Elle fait partie de la vie, elle est parfois même ancrée en nous.

La musique produit de grands bienfaits sur notre corps et notre moral. En période de stress, écouter une musique douce, relaxante vous apaisera d’emblée et vous vous sentirez mieux après. A contrario, si vous être fatiguée, écoutez de la musique entraînante (pourquoi pas le disco, remis au goût du jour en ce moment ; un bon Abba, par exemple) et vous reprendrait du poil de la bête, comme on dit.

Les vertus de la musique sont d’ailleurs de plus en plus reconnues, à tel point que le milieu médical l’utilise à des fins thérapeutiques. On appelle cela la musicothérapie. Que ce soit en période périnatale, au moment de l’accouchement ou après, en période de crises profondes ou de maladies graves, la musique aide les patients à surmonter plus facilement les évènements et les douleurs.

Ainsi, le fœtus de huit mois réagirait aux sons et à la musique plutôt graves ; mais rien ne prouve qu’ils seront plus intelligents s’ils ont entendu durant la grossesse de la musique classique. Toutefois, écoutez de la musique douce et relaxante durant la grossesse permet à la future maman de se détendre et de se relaxer plus facilement. De la même façon, mettre de la musique apaisante durant l’accouchement lui permettra d’accoucher dans une plus grande sérénité.

Au-delà de son côté relaxant, apaisant, la musique peut également servir de thérapie. Elle aiderait le malade à aller mieux. En France, contrairement à d’autres pays européens, la musicothérapie n’est pas une discipline médicale à part entière. Toutefois, il semblerait que la musique ou plutôt certains sons bien particuliers, style chants de baleine, chants d’oiseaux, bruits de mer, de nature, etc. soient efficaces pour accompagner la guérison ou l’apaisement de certains malades.
La musique permettrait ainsi de calmer les douleurs, de limiter le stress, de soulager certains handicaps, d’adoucir certains cas de démence. Comme elle a un effet relaxant certain, elle atténue le stress et libère les endorphines, qui ont des propriétés calmantes et analgésiques.
En outre, la musique permet de s’ouvrir vers l’extérieur et de communiquer avec les autres. Elle serait particulièrement efficace pour les autistes, dans la mesure où elles les stimule, leur donne confiance en eux et les rend plus « sociables ».

En France, il existe de nombreux thérapeutes, spécialistes en musicothérapie. Comme pour tout, si cette discipline vous intéresse, méfiez-vous, n’allez pas au premier venu. Essayez de vous renseigner avant, afin de ne pas avoir affaire à une secte. En plus, adressez-vous au bon spécialiste car comme personne ne réagit de la même façon en écoutant le même morceau de musique, il faut que vous trouviez la bonne personne qui vous guidera au mieux dans le choix de la musique qui pourra vous aider à aller mieux.

Quoi qu’il en soit, même sans aller jusqu’à la musicothérapie, vous pouvez, vous-même, vous concocter de petites séances de musique qui vous aideront à vous apaiser ou à vous stimuler. Faites ainsi le plein d’émotions et vous vous sentirez mieux dans votre vie. Comme le disait, Nietzsche, « sans musique, la vie serait une erreur ».

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

« Vous êtes autorisé à publier cet article sur votre site à la seule condition de garder le contenu intact, d’indiquer le nom des auteurs et de maintenir les liens cliquables ».

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

Lire la suite