0

aloe-arborescensLa plupart des gens ne se rendent pas vraiment compte de ce que la nature offre et ils ont tendance à négliger les plantes médicinales. La médecine douce a pourtant des solutions à de nombreux problèmes liés à la santé et au bien-être.

Le fait est que l’on devrait accorder plus de valeurs aux végétaux, car ils ont des vertus thérapeutiques que l’on ne soupçonne pas. L’aloe arborescens, par exemple ressemble à un cactus ordinaire, mais après examens, il renferme une variété de substances inimaginables.

La médecine douce ne représente pas seulement les plantes, mais toutes les méthodes de soin naturelles. Que ce soit pour une cure de détoxination ou pour le traitement de différentes pathologies, il existe toujours des produits bio appropriés.

Détoxination naturelle par les plantes

L’élimination des toxines est d’une importance capitale pour l’organisme et les méthodes ne manquent pas. Par ailleurs, il n’y a rien de mieux que la détoxination naturelle pour parvenir à un résultat concret.

La cure la plus fréquente est la méthode Jentschura qui est un traitement alcalin axé sur les plantes et les produits bio. C’est un procédé qui agit à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du corps et son efficacité repose sur trois produits incontournables, a savoir l’alcavie, l’alacabain et alcaplante.
Pour la détoxination, il y a également les patchs plantaires Amigatoqui s’appliquent sur le pied. Cette technique consiste à éliminer les métaux lourds à travers les points de réflexes. L’avantage avec ce patch, est qu’on peut l’utiliser n’importe où, au bureau comme à la maison.

Les mérites de l’aloe arborescens

L’aloe arborescens est une plante épineuse de couleur verte avec des majestueuses petites fleures rouge lorsqu’elle fleuris. À première vue, elle attire tout de suite l’attention, et ses mérites dans la médecine douce sont plus captivants que n’importe quels autres végétaux. Son utilisation varie d’un pays à l’autre, et tandis que d’autres s’en servent pour traiter les blessures et les maux, d’autres en font une cure pour les maladies plus sérieuses. En bref, l’aloe arborescens ne s’arrête à un seul usage et peut intervenir dans la phytothérapie, dans la cosmétologie ou dans d’autres domaines de la médecine alternative

A propos: Terre cosmos
18, allée du Charpentier
64990 Mouguerre

Lire la suite

0

Les huiles essentielles ne sont pas totalement inoffensive… c’est vrai que comme il s’agit de produits naturels, fait à partir de plantes, on a tendance à minimiser leurs dangers potentiels.

Et pourtant. Mal utilisées, mal dosées ou confondues… le résultat peut être dramatique. C’est pour cette raison que j’ai décidé de lancer une série de vidéos qui s’intitule « des bourdes et des huiles essentielles ». L’objectif est de tordre le cou aux fausses idées qui circulent, de déjouer la désinformation et de mieux comprendre comment on peut utiliser les huiles essentielles sans danger au quotidien. Car oui, c’est possible : pour se soigner bien sûr, mais aussi dans les cosmétiques, dans la cuisine, pour faire le ménage, même. Si vous avez un flacon d’huile essentielle chez vous, n’hésitez pas à vous renseigner un maximum à son sujet. Je parie que vous allez lui trouver bien d’autres usages que celui pour lequel vous l’aviez acheté initialement !




Les deux premières vidéos de cette série concernent d’abord l’eucalyptole (ou 1,8-cinéole), un composé chimique que l’on retrouve fréquemment dans les huiles essentielles qui permettent de lutter contre les maux de l’hiver. Mais certains sites affirment qu’il serait dangereux. Info ou intox, je vous laisse découvrir par vous-même.
La deuxième vidéo parle de la confusion entre le Ravintsara et le Ravensare, deux huiles essentielles qui n’ont pourtant rien à voir. Le problème, c’est que les plus grands aromathérapeutes français se sont laissés prendre à cette confusion et que l’erreur se retrouve dans les livres. Comment dès lors savoir ?

Cette série de vidéo, qui complète, je l’espère efficacement les conseils et les fiches donnés sur mon blog, a vocation à se poursuivre. N’hésitez pas à poser vos questions, j’y répondrai dans les futures vidéos avec grand plaisir.

A propos: Passionnée par les plantes médicinales, je me suis lancé le défi de tester 50 huiles essentielles en 50 semaines sur mon blog « Plante-essentielle »pour prouver qu’on pouvait les utiliser sans danger au quotidien avec un minimum d’informations.

Lire la suite

0

Vivéo, la parapharmacie en ligne et ses atouts

Depuis 25 ans, il existe une parapharmacie en ligne qui n’est peut-être pas connu mais elle n’a pas besoin d’être célèbre pour mettre en avant ses produits. En effet, Vivéo la parapharmacie en ligne prévaut tout ce qui se rapporte à la nature. Alors, cette parapharmacie en ligne a insisté sur un point : un monde meilleur serait un monde où l’on se soignerait qu’avec des produits naturels. C’est pourquoi Vivéo est une parapharmacie en ligne 100% naturelle, elle ne vous propose donc que des produits à base de produits de la nature : plantes, huiles essentielles, fruits, … Selon elle, l’aromathérapie, la phytothérapie et tout autre type de thérapie naturelle sont les meilleurs moyens de guérir. De plus, nous ne nous soucierons plus des produits chimiques que pourrait contenir les différents soins. Ainsi, cette parapharmacie vous offre une panoplie de produits adapté à différentes parties du corps et différents maux. Ce qui signifie que vous trouverez certainement ce qui vous est nécessaire : entre des produits naturels pour la digestion et ceux pour avoir un ventre plat, vous ne vous méfierez plus de ce que l’on vous sert.

Retrouvez la figue de Barbarie et ses multiples vertus chez Vivéo

Prenons l’exemple de la figue de barbarie. Ce fruit provenant de tout le coin de la Méditerranée, est un remède miracle. L’huile de figue de Barbarie possède en effet, vertus hydratante et anti-oxydante, ce qui signifie donc qu’elle possède un pouvoir anti-âge car la figue de Barbarie, riche en vitamine Een acides gras essentiels, est très efficace car elle nourrit en profondeur notre peau. De plus, l’huile est encore plus efficace car elle possède également une propriété réparatrice : entre les cicatrices de boutons d’acnés et la diminution de vergetures, elle permet de nombreux bienfaits. Venez découvrir des produits à base de figue de Barbarie chez Vivéo et embellissez votre peau !

Lire la suite

0

Plus vite, toujours plus vite tel est devenu le mot d’ordre de notre société. C’est une course effrénée qui se répète chaque jour pour répondre à toutes vos obligations.
– Vous n’avez plus le temps de vous occuper de vous.
– Vous n’avez même plus le temps d’être malade. Dès que votre corps faiblit et ne tient plus le rythme, vous avez recours aux médicaments qui vous soulagent quelque peu et, vous permettent de continuer… jusqu’à la prochaine fois.
En procédant de cette façon, vous agissez dans l’urgence pour un confort immédiat.

Mais avez-vous le bon réflexe? Prenez-vous le temps de décrypter les messages envoyés par votre corps ?


La maladie est le signal d’alarme de votre corps. Arrêtez-vous un instant pour réapprendre à l’écouter au lieu de le faire taire à coups de médicaments.

Il faut apprendre à:
– creuser en profond
– rechercher la source du mal

Pour retrouver le bien-être, il est indispensable de mettre à jour et d’agir sur la cause . Si vous vous contenter de la dissimuler, inévitablement, elle se manifestera de nouveau à la première occasion.

Pour vous aider à retrouver un bien-être sur le long terme, une grande variété de méthodes douces issues de traditions souvent séculaires est à votre disposition.
Malheureusement, quant à la liberté thérapeutique, la France accuse un retard colossal par rapport au reste de l’Europe. Il s’agit clairement d’un manque de volonté politique

Malgré tout, le champ des médecines douces apparaît comme un domaine qui commence à se structurer, lentement.

Sans pour autant rejeter la voie classique, de plus en plus de personnes décident de se soigner naturellement. 60 % des patients atteins d’un cancer recourent aux traitements naturels. Les malades atténuent ainsi les effets secondaires des traitements conventionnels, boostent leur système immunitaire, et, plus globalement, retrouve du bien-être.
Mais les particuliers ne sont plus les seuls à les adopter Des rapprochements entre médecine classique et médecine douce s’opèrent, certains hôpitaux intègrent des consultations de ce type dans certains services.

Alors, faites de même !
– Prenez conscience de votre corps;
– Rapprochez-vous de lui et écoutez ce qu’il a à vous dire;
– Centrez votre vie sur autre chose que la réussite au travail;
– Retrouvez la santé issue de la joie, du bonheur, du bien-être;
– Associez esprit et corps…corps et harmonie;
– Décidez de miser sur le dynamisme de la nature;
– Réinstaurez le dialogue avec votre être intérieur.

Vous êtes indécis quant au choix des différentes techniques?

Comment vous y retrouver ?
Pour vous guider, un recueil indispensable de méthodes de traitements naturels vous permettra de retrouver la santé, le bien-être, et surtout de les conserver très longtemps.
Osez prendre soin de vous !
http://www.secretsducabanon.promety.net/webrd/5md-index
Pascale B.

Simplifier sa vie, c’est aussi l’enrichir.
Pour trouver des réponses sur le chemin de la vie simple, il suffit de s’arrêter quelques instants et d’observer la nature, elle nous dispense tant de savoirs !! c’est un livre ouvert, offert, au quotidien qui ne demande qu’à être redécouvert…
http://www.secretsducabanon.promety.net

Lire la suite

0

Pour savoir pratiquer la médecine douce, une formation adaptée apporte toujours énormément. Que vous souhaitiez suivre un simple stage ou des cours réguliers de médecine douce, la formation que vous choisirez sera l’occasion pour vous de développer vos dons personnels et, qui sait, d’en faire profiter vos proches ou de futurs patients.

En médecine douce, une formation peut en effet servir à votre propre développement personnel. Car au sein de la médecine douce, de nombreuses disciplines peuvent être élevées au rang de véritables philosophies de vie, qui vous apprendront à vous soigner et à soigner les autres, mais aussi à appréhender le quotidien sous un angle différent. En médecine douce, une formation permet ainsi d’aborder l’organisme dans son intégralité, avec des notions très importantes comme celles des énergies et de l’équilibre.


La médecine douce en formation est aussi l’occasion d’acquérir des connaissances qui pourront être exploitées pour développer une future activité. En  ce cas, ce sont des cycles longs qu’il vous faudra choisir, afin de pouvoir réellement approfondir la discipline que vous aurez choisie : ostéopathie, acupuncture, homéopathie… Grâce à votre savoir nouvellement acquis en médecine douce, votre formation vous permettra d’ouvrir votre propre cabinet pour recevoir vos premiers patients.

Quel que soit votre objectif, la médecine douce en formation sera pour vous une source d’enrichissement personnel. Si vous souhaitez simplement travailler sur vous-même, un stage de quelques jours en médecine douce pourra suffire. Pour réellement apprendre un nouveau métier, vous devrez plutôt opter pour des cours du soir ou des stages répétés. La médecine douce en formation vous permettra de mieux vous connaître et d’aider les autres : que demander de plus ? !!!

La médecine douce vous intéresse? Consultez ce guide pour en apprendre d’avantage sur la médecine douce en formation au http://www.Guide-Medecine-Douce.com

Lire la suite

0

L’huile de géranium sent très bon et vous aide à traiter de nombreuses affections différentes qui touchent les adultes et les enfants. Elle peut soulager des douleurs musculaires et nerveuses, réduire l’anxiété et soulager le stress, traiter les inflammations et calmer les nerfs.

Un formidable traitement naturel fait maison

L’huile de géranium peut aussi aider à traiter les brûlures, les plaies cutanées et les ulcères cutanés. Les mères qui allaitent peuvent utiliser cette huile pour calmer leur peau irritée. Elle est également utile si vous souffrez de l’une des nombreuses affections cutanées qui affectent certaines personnes notamment l’eczéma, le zona, les coups de soleil, la teigne, les poux l’acné, et même l’herpès. Si vous avez des enfants, l’huile de géranium peut rapidement les débarrasser des poux qu’ils peuvent attraper d’autres enfants à l’école.


Les bienfaits de l’huile de géranium

Les avantages pour la santé de l’utilisation de l’huile de géranium sont infinis. Des études ont même prouvé que l’huile de géranium aide à soulager la douleur. Une étude a été réalisée sur 30 sujets adultes souffrant de névralgie due à l’herpès et qui ont reçu un traitement, avec de l’huile de géranium à des taux divers : de 100% d’huile de géranium à 10% mélangé à de l’huile minérale, en passant par de l’huile minérale seule ou une faible dose de crème de capsaïcine.

Ils ont été invités à évaluer leur douleur sur une échelle mobile de 0 à 100, à intervalles après avoir reçu les traitements qui leur ont été assignées. Les résultats ont montré que les sujets qui ont reçu une grande quantité d’huile de géranium dans leur traitement ont montré des niveaux plus bas de douleur et le soulagement de la douleur a été en proportion avec la quantité d’huile de géranium présente dans le traitement. Le groupe avec 100% d’huile de géranium a obtenu le plus grand soulagement de la douleur et le soulagement diminuait en fonction du pourcentage d’huile de géranium.

Des études de ce genre ont constaté que l’huile de menthe poivrée et l’huile de réglisse sont également de bons traitements pour la douleur nerveuse. L’huile de géranium a prouvé qu’elle réduit la douleur nerveuse et elle a une odeur si agréable qu’on l’utiliser avec plaisir. Tout le monde devrait avoir un peu d’huile de géranium à la maison comme anti inflammatoire naturel pour traiter toutes sortes de maux communs, ainsi que les douleurs nerveuses.

Fr-Pharmacie est la pharmacie en ligne la moins chère du web

Lire la suite

0

Pour corriger ce déséquilibre, il était nécessaire de stimuler les 14 méridiens principaux du corps. Ces méridiens principaux étaient considérés comme des canaux porteurs d’énergie. On stimulait ces méridiens principaux à l’aide d’aiguilles, et nous nous référons à cette pratique de médecine alternative sous le nom d’acupuncture.


Aujourd’hui, beaucoup de gens ont déjà testé l’acupuncture. L’acupuncture aide à réduire la douleur et la sensation de malaise en libérant des endorphines, des substances chimiques qui ont pour action essentielle de bloquer la douleur. Beaucoup de points d’acupuncture se trouvent près des nerfs, par conséquents lorsque ces points sont stimulés, les nerfs sont insensibilisés et les muscles à proximité sont stimulés. Les nerfs insensibilisés ou les muscles stimulés envoient alors un signal au système nerveux central (qui comprend le cerveau et la moelle épinière) pour qu’il libère des endorphines.
Fondamentalement, les endorphines (et d’autres neurotransmetteurs) empêchent tout message de douleur d’atteindre le cerveau.

Outre sa capacité à soulager les personnes qui souffrent de douleurs chroniques, l’acupuncture a prouvé qu’elle n’avait pas d’effets secondaires. Selon les études, l’acupuncture peut soulager la douleur pour les malades aussi longtemps que 6 mois. Parce que l’acupuncture a fait ses preuves comme méthode alternative au médicament, la FDA ne considère plus l’aiguille d’acupuncture comme un dispositif expérimental, les aiguilles d’acupuncture sont maintenant un dispositif acceptable à des fins médicales.

Quelles conditions peuvent être traitées par l’acupuncture?

La douleur chronique, y compris des maux de tête, les douleurs du bas du dos, la douleur au cou ou des muscles, et les crampes menstruelles ont montré qu’elles pouvaient être traitées par l’acupuncture. Les personnes atteintes d’arthrite, de douleur due à un zona, de douleurs faciales et de colite ont également signalé avoir été soulagées par l’acupuncture. De même, l’acupuncture peut également être utilisée pour traiter efficacement la toxicomanie (par exemple à la nicotine, à l’alcool ou aux drogues) et l’obésité, ainsi que pour stimuler le système immunitaire.

Comment un traitement par acupuncture est-il effectué?

L’acupuncteur tapote les points d’acupuncture avec de l’alcool avant d’insérer des aiguilles de métal minces comme un cheveu dans les zones. Il ne fait pas qu’insérer les aiguilles, cependant, il le fait avec soin dans des points déterminés sur le corps. Les aiguilles, une fois insérées, restent dans les points d’acupuncture pendant quelques minutes à une heure.

Pendant le traitement d’acupuncture, les aiguilles sont mises sous tension électrique afin de rendre l’effet du traitement plus intensif. La petite décharge d’électricité sur les aiguilles produit souvent une sensation de picotement. Si une série de traitements d’acupuncture est nécessaire, l’acupuncture utilise des combinaisons différentes de points d’acupuncture et de techniques d’aiguilletage pour stimuler d’autres points de guérison : l’acupuncteur prend note de la réponse du patient au cours de chaque séance de traitement. Beaucoup de gens ont trouvé un soulagement de la douleur dans l’acupuncture, sans l’avoir trouvé dans les médicaments.

La technologie moderne valide l’acupuncture

Récemment, les recherches ont confirmé que les sujets sont capables de tolérer des quantités plus importantes de douleur lors de fines aiguilles d’acupuncture sont correctement insérés dans le point Hegu, la zone comprise entre le pouce et l’index. Dans une étude, les scientifiques ont examiné des sujets sains, hommes et femmes qui avaient entre 25 et 54 ans. Les sujets ont reçu des stimuli douloureux pendant qu’ils faisaient l’objet d’un examen par IRM (imagerie par résonance magnétique). Cette procédure montrait aux scientifiques une image visuelle de l’endroit et de l’activité cérébrale pendant les traitements d’acupuncture et pendant les périodes où l’acupuncture n’était pas utilisée. Lorsque les aiguilles d’acupuncture ont été insérées dans le point Hegu, les scientifiques ont observé que les sujets avaient des taux douleurs plutôt bas comme indiqué dans l’IRM. En outre, avant et après traitement par acupuncture les images du cerveau ont montré que l’activité cérébrale était significativement diminué de près de 70%.

Une pharmacie en ligne spécialiste en matière de santé

Lire la suite

L’EFT

Publié le 26 octobre 2011 par dans Médecine douce

0

L’EFT (Emotional Freedom Techniques), est une technique psycho-énergétique fondée sur les méridiens d’énergie de la médecine traditionnelle chinoise. Elle peut être décrite comme une sorte d’acupuncture émotionnelle où le tapotement des doigts remplace les aiguilles, et assortie d’auto-suggestions positives.

Téléchargez l’ouvrage numérique et la vidéo officielle :
http://www.sante-vie-positive.org/ebooks-et-outils-gratuits/


Elle cumule ainsi les avantages de trois techniques. Inventée dans les années 80-90, elle a démontré son intérêt dans de nombreuses affections somatiques ou psychiques, et autres douleurs chroniques. Bien pratiquée, elle donne souvent de bons, voire d’excellents résultats. Elle n’utilise aucun instrument ni n’exige que les patients aient à parler longuement de leurs problèmes, car elle s’appuie sur  » l’être énergie. » Enfin, elle est simple à apprendre et peut (doit) être auto-pratiquée.

Une thérapie méridienne

L’EFT est donc une des thérapies dites  » méridiennes  » car elle utilise les méridiens d’acupuncture. La première (La TFT – thought field therapy ou Thérapie des champs de pensée) fut développée par le psychologue américain Roger Callahan fin des années 80. Gary Craig, ingénieur de Stanford, passionné par la psychologie, s’intéresse à toutes les méthodes de thérapie qui produisent des résultats.

Il entend parler de la TFT, suit la formation de Callahan et développe à son tour l’EFT (Techniques de Libération Emotionnelle). C’est une méthode plus rapide et plus simple que la TFT et accessible à tous. Gary Craig la met en pratique depuis 1991. « Nous sommes encore en train d’apprendre pourquoi l’EFT (et ses nombreux cousins) sont si efficaces. »

Une synthèse tout à fait nouvelle
Il affirme que maladies, émotions négatives, et perturbations du système énergétique corporel sont étroitement liées. C’est pourquoi on peut décrire l’EFT comme une forme psychologique d’acupuncture, ou une digitopuncure émotionnelle, sans les aiguilles. L’utilisation du mantra pendant la séance (voir vidéos) constitue une engrammation positive, c’est à dire une auto-suggestion ( » malgré mon…. ou ma…. – par exemple douleur à l’épaule, ou phobie des insectes – je m’aime et je m’accepte profondément « ).

En ce sens, il s’agit donc à la fois d’une technique de guérison émotionnelle (voir le cri primal), énergétique (digitopuncture) et cognitivo-comportementale (auto-suggestion). C’est une synthèse tout à fait nouvelle, capable de soulager et de guérir traumatismes, phobies, chagrin, colère, culpabilité, anxiété, etc., mais aussi un grand nombre de symptômes physiques (douleurs, migraines, ulcères, asthme, arthrose, etc.) et troubles dits fonctionnels.

Des résultats étonnants

Gary Craig utilise la méthode depuis 1991 et s’étonne encore des résultats positifs. L’EFT bouscule nos certitudes occidentales. Mais surtout, comme toutes les techniques efficaces, naturelles, sans médicament, appareillage, ni catéchisme psychanalytique, elle bouscule pas mal de lobbies et de corporatismes. D’autant plus qu’elle est simple à apprendre et à pratiquer soi-même, limitant du coup les appels aux praticiens (ce qui serait pourtant une bonne chose pour les finances de la Sécurité Sociale !). Il n’en demeure pas moins que les résultats apparaissent remarquables.

Bien que les études, surtout en langue française soient encore peu nombreuses, des premières estimations situent l’efficacité de L’EFT à 80% pour les traumas, stress, anxiété, angoisses, culpabilité, phobies, dépressions, addictions ainsi que pour une centaine de symptômes physiques et troubles fonctionnels (maux de tête, algies, difficultés respiratoires…).

Un ensemble de thérapies cousines récentes et prometteuses

L’EFT fait partie de la famille des techniques qui cherche à rétablir l’équilibre entre le corps et l’esprit en travaillant directement sur les perturbations énergétiques du champ humain (energy psychology), c’est à dire agissant sur le psychisme par l’intermédiaire du champ énergétique corporel (méridiens, chakras, biochamps) : EFT, TFT, TAT, etc.

Elle appartient elle-même au courant des thérapies dites neurologiques telles que les thérapies par mouvements des yeux (EMDR) ou par stimulations bilatérales des hémisphères cérébraux, ainsi que les techniques plus anciennes d’auto-suggestion, de visualisation, d’imprégnation subliminale. Elles sont toutes orientées solution, c’est à dire recherchant l’efficacité et le résultat tout en prenant en compte l’être dans sa globalité (corps, mental, esprit).

Elles ignorent les conjectures intellectualistes des psychothérapies verbales qui sont trop longues, et aux résultats souvent insatisfaisants. Et elles peuvent dans bien des cas offrir des alternatives aux traitements pharmacologiques des maladies somatiques, qui présentent toujours des effets secondaires. Elles sont jeunes, tout en s’appuyant sur des pratiques millénaires comme l’acupuncture.

Nul doute que leurs observations cliniques à venir nous réserveront encore beaucoup de surprises. Nous ne sommes qu’au premier étage d’un  » gratte-ciel thérapeutique  » pour reprendre le mot de Gary Craig. Une révolution en somme.

©2011 http://www.sante-vie-positive.org

Jérôme Leprince est psychologue d’entreprise depuis 1983, et s’est spécialisé dans le développement du potentiel humain. Téléchargez les ouvrages numériques : http://www.sante-vie-positive.org/ebooks-et-outils-gratuits/ Il est auteur de nombreux ouvrages et l’inventeur du concept d’écologie personnelle, et lui a consacré un site en 2009 : le Site de l’écologie personnelle : http://www.sante-vie-positive.org Il est marié et père de 2 garçons.

Lire la suite

0

Il vous est certainement déjà arrivé de pratiquer l’acupression sans vous en rendre compte. Par exemple, si vous avez mal à la tête, vous avez tendance à vous frotter les tempes.

L’acupression est proche de l’acupuncture mais se pratique sans aiguilles : ce sont les mains, les doigts, les coudes, les pieds qui interviennent pour stimuler les méridiens, le flux énergique du corps (ou chi).
C’est une technique chinoise très ancienne. Elle a été inventée car elle permettait de se soulager soi-même.


L’acupression est le terme générique qui désigne un ensemble de techniques :
do-in : pour les débutants et à faire soi-même
acu-yoga : ce sont les postures de yoga qui permettent d’exercer les pressions sur des points précis du corps
hin shin jyutsu : technique japonaise qui se présente sous forme d’effleurements plus que de massages
shiatsu : « pression du doigt » en japonais. Utilisation généralement du pouce pour appuyer plus fermement sur les points d’acupression.
shiatsu zen : y sont ajoutés des mouvements de yoga pour ouvrir les méridiens (pratiqué par des professionnels la pression étant beaucoup plus forte car exercée par tout le poids du corps)
shiatsu pied nu : la pression est exercée par les pieds du praticien
massage assis : le praticien utilise la main et les coudes, dans une chorégraphie très précise. Cela se pratique sur une chaise spéciale, habillé et assis.

Toutes les parties du corps peuvent être concernées (cela dépend de la technique utilisée). Par exemple pour le Amma assis (très en vogue actuellement), la séance de 15 minutes se déroule en plusieurs étapes et concerne différentes parties du corps sujettes aux plus fortes tensions : la tête, la nuque, les bras, les mains, les épaules, le dos et les hanches.

L’acupression permet de rééquilibrer l’énergie qui circule dans votre corps en venant à bout des blocages. Agissant sur les méridiens d’acupuncture, elle détend, relaxe et réénergise la personne. Elle contribue à activer la circulation sanguine.

Dans un monde où tout va à toute vitesse, la pratique de l’acupression permet de s’offrir un moment de détente hors du temps. Le stress, l’épuisement quotidiens que beaucoup subissent peuvent être combattus grâce à l’acupression, à condition que cela soit pratiqué de manière sérieuse (attention aux charlatans !) et régulière.

Tout le monde peut pratiquer l’acupression « douce », destressante (et non thérapeutique). Certaines techniques pouvant se pratiquer par soi-même sur soi-même ou sur son entourage, pourquoi ne pas organiser régulièrement des séances en famille. Cela peut resserrer les liens.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger gratuitement « Le Guide d’Initiation à La Santé Au Naturel ».

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

Lire la suite

0

Depuis quelques temps, est mis en avant un nouveau produit miracle. Encore un de plus ! Décidemment, chaque année, les chercheurs découvrent de nouveaux végétaux, dont les principes actifs seraient encore plus, encore mieux, encore tout… que tout ce que l’on connaissait avant.


Cette fois-ci, il s’agit du Goji, une baie rouge présente, sous forme sauvage, dans les contreforts de l’Himalaya, au Tibet. Il est maintenant cultivé en Chine, dans des zones tempérées. Il faut quatre ans pour pouvoir récolter le fruit.
Il est utilisé depuis des milliers d’années par la médecine chinoise traditionnelle pour renforcer le système immunitaire, prévenir les problèmes de vision, protéger le foie et améliorer la circulation sanguine.
Il se consomme sous la forme de baies séchées (un peu comme du cranberry séché) ou en jus.
Les chercheurs (surtout chinois) se sont penchés sur ce fruit et ont fait des découvertes exceptionnelles !

Ce fruit serait d’un apport nutritionnel miraculeux.
Il contient 18 ou 19 acides aminés (dont 8 essentiels) ; 21 oligo-éléments comme le magnésium, le silicium, le zinc, le cuivre, le fer, le beta-carotène (bon pour la vision, le système immunitaire, les maladies cardio-vasculaire, etc.) ; les vitamines A, B1, B2, B6 et E ; des protéines.
Il contiendrait 400 fois plus de vitamine C qu’une orange, d’où sa capacité à vous redonner tonus et vitalité.
Avec quelques baies consommées le matin, vous devriez être paré pour la journée !

Les principes actifs du Goji permettraient de diminuer le diabète et limiteraient les effets induits par ce dernier (problèmes hépatiques, rénaux, par exemple).
Il permettrait aussi de réduire le taux de cholestérol dans le sang.
Il aurait également un effet bénéfique sur la perte de poids.

Autre effet positif du Goji, à prendre peut-être avec plus de circonspection étant donné les dangers (abandon de traitement, charlatanisme, etc.) encourus avec une telle révélation. Il permettrait de lutter efficacement contre le cancer. Les cellules cancéreuses se développeraient moins rapidement, le système immunitaire serait renforcé et la guérison plus courante. Attention, dans les études effectuées, le Goji était utilisé en accompagnement des traitements ordinaires du cancer, style radiothérapie.

Le Goji serait l’un des meilleurs anti-oxydants, donc anti-vieillissements naturels sur le marché.
Les personnes âgées qui en consomment tous les jours voient leur vie s’améliorer. Elles se sentent en pleine forme et avec un moral au beau fixe. Elles dorment et mangent mieux.
Certains chercheurs pensent même qu’il pourrait réduire les risques d’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Enfin, le Goji permettrait d’augmenter les capacités sexuelles.

Après tous ces bienfaits exceptionnels, il est quand même nécessaire de signaler une contre-indication. Il est déconseillé aux personnes prenant un anti-coagulant de le consommer.

Toutefois, le Goji serait tellement miraculeux qu’il serait à l’origine des performances des athlètes chinois aux récents Jeux Olympiques de Pékin de 2008.

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel)

N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http:/www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

« Vous êtes autorisé à publier cet article sur votre site à la seule condition de garder le contenu intact, d’indiquer le nom des auteurs et de maintenir les liens cliquables ».

Co-auteurs : BRUNET Isabelle (spécialiste en développement personnel) et GAWELIK Katy (Docteur en droit, spécialiste en bien-être et en épanouissement personnel) N’hésitez pas à visiter le site Katisa Editions http://www.katisa-editions.com et à télécharger les ouvrages gratuits.

Lire la suite