0

Plusieurs facteurs ont des effets sur la baisse de fertilité chez les hommes.

L’hypospermie : c’est lorsque le volume d’éjaculation du sperme est < 2 ml

L’hyperspermie : c’est lorsque le volume d’éjaculation du sperme est > 6 ml

La valeur normale est entre 2 et 6 ml et Mobilité 1ère heure est > 50 % Spermatozoïdes mobiles ou > 25 % très mobiles


***Les causes de l’infertilité chez l’homme***

* Le stress : est la cause de plusieurs maladies et des troubles sexuels, il diminue le nombre de spermatozoïdes dans l’éjaculat et diminuer leur mobilité

* Le tabac : il a une grande influence sur les artères, les poumons, autres maladies comme l’hypertension etc. Le tabagisme actif comme le tabagisme passif contribue également aux altérations de la qualité du sperme également aux altérations de la qualité du sperme

* L’alcool : il influx sur le volume de l’éjaculation, mobilité et Vitalité

* Les hormones : la consommation des d’aliments riches en phytœstrogènes entraine une baisse de quantité du sperme et augmente la taux d’infertilité masculine

* La pollution : influence sur la qualité et la quantité du sperme

* L’alimentation : il faut choisir une alimentation complète et riche des vitamines

* La chaleur : la température > 32° attaque la production de spermatozoïdes, par conséquent il faut éviter le réchauffement des testicules

***Comment améliorer naturellement la quantité et qualité du Sperme***

La qualité et la quantité du sperme sont harmonisées par le niveau des hormones LH-FSH. Ces derniers attaquent la fabrication des cellules basophiles et augmentent le volume et la qualité du sperme.

Les sexologues et les médecins spécialistes de la reproduction et de la santé sexuelle masculine ont trouvé un composant naturel qui régularise le niveau des hormones LH-FSH. Il s’agit d’un mélange des plantes (Tribulus terrestris , Mucuna pruriens , Pueraria tuberosa etc.) qui sont trop recommandé dans la médecine naturelle pour traiter les troubles sexuels.

CumMore™ est l’Unique solution à base des plantes sans effet secondaire, efficace à 100% pour l’hypospermie et l’hyperspermie. Plus que 150.000 cas en 2009 ont réussi à traiter ce dysfonctionnement sexuel grâce à ce traitement.

***CumMore™ permet de:

* Augmenter la quantité de votre sperme jusqu’à 5 fois plus

* Maintenir votre virilité

* Améliorer la qualité du sperme
* Augmentez votre désir sexuel
* Traiter définitivement ce trouble sexuel
* Reprendre la confiance en soi

***Comment utilisé CumMore™?

Prendre 2 capsules par jour de CumMore avec un verre d’eau. Soyez consciencieux et régulier lors de la prise de CumMore, ceci vous permettra d’augmenter la quantité du sperme et améliorer la qualité de façon définitive.
Chaque flacon contient 60 capsules.

Les médecins recommandent un traitement de : Huit mois pour Traiter définitivement l’infertilité.

Les résultats de ce traitement sont garantis pour une utilisation de 4 à 6 mois.

Une garantie de 60 jours si vous n’êtes pas satisfaits un remboursement total de votre argent sans aucune justification.

Plus d’information sur CumMore: www.augmenterdesir.com/cummore.php

Achat Cummore en France,Belgique,Espagne,Suisse,Canada,en Afrique,en Amérique e autres pays: www.augmenterdesir.com

**Autres Troubles Sexuels:**

Ejaculation precoce:www.augmenterdesir.com/premastop.php

Impuissance et trouble d’érection:www.augmenterdesir.com/Vigaroc.php
Agrandir pénis: www.size-penis.com

Médecin,sexologue, spécialiste dans le domaine de la médecine naturelle

Lire la suite

0

Au début de l’année 2009, elle a accouché de huit bébés, après avoir reçu un implant de huit embryons. Aux États-Unis, ses octuples sont les survivants au plus long terme dans leur catégorie.

Nadya Suleman, une mère seulement en début de la trentaine, était déjà mère de 6 autres enfants. Dans ses interviews, elle déclare être passionnée des enfants. Elle avait fortement voulu avoir une grande famille à elle et avait tout essayé pour réaliser son but, même si elle n’a pas obtenu des résultats avec les méthodes naturelles de conception. Comme elle était incapable de concevoir par voie naturelle, Nadya s’est orientée vers la fertilisation in vitro.


 »La fertilisation in vitro » et  »infertilité » sont deux mots qu’on entend souvent prononcer de nos jours. Ils sont probablement les derniers à la mode. Vous, comme les autres, vous vous demandez peut-être ce qui s’est passé avec la santé de notre système reproducteur.

L’infertilité est une affection du système reproducteur qui empêche une personne de concevoir des enfants. Aux États-Unis, approximativement 6,1 % des Américains ont des problèmes de ce type. En général, on considère infertiles les couples qui ont essayé sans succès de concevoir pendant une période minimale de 12 mois.

Quelles sont les causes de l’infertilité?

Il y a plusieurs théories sur les causes de l’infertilité. Certains disent que l’infertilité est provoquée par les hormones et les pesticides retrouvés dans nos aliments. D’autres la mettent sur le compte des substituts du lait maternel à base de soya.

Une étude récente faite au Royaume Uni (Université Brunel, Université de Exeter et Reading et le Centre pour Écologie et Hydrologie) ont trouvé une autre pièce du puzzle de la fertilité. Les scientifiques ont découvert un nouveau groupe de composants chimiques qui agissent comme des anti-androgènes.

Les anti-androgènes inhibent la fonction du testostérone, en diminuant en effet la fertilité masculine. Ce qui est plus effrayant c’est que certains anti-androgènes sont retrouvables dans certains groupes de médicaments, tels que les médicaments anticancéreux. On les trouve également dans les pesticides. Selon les études, une fois que les pesticides intègrent le système hydrologique, ils peuvent induire des caractères féminins aux poissons mâles.
On suppose que la pollution a des sources multiples, et les découvertes des scientifiques appuient l’idée que des problèmes du système reproducteur masculin chez les poissons apparaissent lorsqu’il y a des perturbations hormonales. Les résultats ne sont toutefois pas définitifs, et il y a encore des études à mener à ce sujet. Entre temps, c’est mieux de consommer des aliments organiques et de boire de l’eau pure.

Pharmacie en ligne
http://www.acheterenpharmacie.com/

Lire la suite

0

La recherche d’une cause possible d’infertilité passe d’abord par la constatation :

– d’un nombre suffisant de spermatozoïdes normaux et mobiles ;

– d’une ovulation correcte ;

– d’une perméabilité des trompes ;

-du passage des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femme ;

– du fait que le pavillon des trompes peut capter les ovocytes issus de l’ovaire.

Ce sont les facteurs essentiels, mais il en est d’autres.


[Chez l’homme]

■ L’infection chronique des voies génitales provoque la présence de facteurs toxiques dans le liquide spermatique : les spermatozoïdes sont moins mobiles. Ces infections chroniques peuvent passer totalement inaperçues et l’homme peut ne ressentir aucun symptôme.

■ Les anticorps anti-spermatozoïdes. De même que l’on a des anti-corps contre le virus de la rubéole ou contre le toxoplasme, certains hommes ont des anticorps contre leurs propres spermatozoïdes. Ces anticorps, présents dans le sperme, immobilisent les spermatozoïdes.

■ Des anomalies chromosomiques mineures (une petite anomalie sur un chromosome) s’accompagnent aussi d’une diminution de la fécondité.

■ Des anomalies de la constitution des spermatozoïdes portant par exemple sur l’acrosome (tête du spermatozoïde) ou sur son flagelle diminuant les chances de fécondation.

[Chez la femme]

m Elle peut aussi avoir des anticorps anti-spermatozoïdes à la suite du passage de spermatozoïdes dans sa circulation sanguine. Elle aura alors développé des anticorps qui vont rester présents et immobiliser les spermatozoïdes dans ses propres sécrétions.

■ Des anomalies de la captation de l’ovocyte : par exemple trompes trop longues, trop éloignées de l’ovaire.

■ Des anomalies de la rupture du follicule. Tout paraît indiquer que la femme ovule, mais le follicule ne se rompt pas et l’ovocyte reste emprisonné.

■ Des anomalies de l’endomètre. Pour que l’œuf puisse s’implanter et s’accrocher sur l’endomètre, il faut que cette muqueuse soit « préparée » : elle contient des sucres en plus grande quantité, elle reçoit des vaisseaux en plus grand nombre. Parfois, l’endomètre est inapte à l’implantation.

■ Des anomalies de la maturation de l’ovocyte. Pour qu’une fécondation ait lieu, il ne faut pas seulement qu’il y ait un ovocyte, il faut qu’il soit mûr, c’est-à-dire qu’il ait subi pendant les dernières heures de la croissance de l’ovocyte un processus qui le rende propre à être fécondé par un spermatozoïde. De temps à autre, l’ovocyte expulsé n’est pas mûr. Il se peut aussi que l’ovocyte ait des anomalies de ses chromosomes, comme chez l’homme.

■ Comme pour l’homme, la femme peut avoir une infection chronique de ses voies génitales dont elle peut ne pas se rendre compte. Ce sont le plus souvent des infections à chlamydiae dont on se débarrasse très difficilement.
Toutes ces causes ont en commun d’être mal connues, difficiles à mettre en évidence et de ne pas entraîner constamment une stérilité. C’est la raison pour laquelle un couple peut croire qu’il a une stérilité « inexpliquée », alors même qu’il y a une explication… ignorée.

Pour plus d’information, visitez astuce tomber enceinte.
http://www.pourtomberenceinte.com/

Lire la suite