0

Tirer d’une petite graine, d’une toute petite
graine, toute sa quintessence pour voir se
décupler votre vitalité, retrouver bonne mine
et joie de vivre…Cela ne tient-il pas de la Magie ?

Et pourtant, cette petite graine de rien du
tout, contient en elle tous les éléments
nécessaires pour donner une belle plante
ou le plus majestueux des arbres.


En effet, la graine cache, sous son
enveloppe souvent durcie, des réserves
de substances nourricières : Protéines,
glucides, lipides, vitamines, oligo-éléments,
minéraux qui vont se multiplier, d’une
façon incroyable, le moment venu, pour
permettre à l’embryon de se développer.

Il va suffire d’un peu d’eau et de chaleur
pour que la graine donne le meilleur
d’elle-même.

Voyez plutôt, par exemple, après 5 jours
de germination (ces données peuvent varier
selon les graines) :

La vitamine C est augmentée de 600%
La vitamine A est augmentée de 300%
La vitamine B2 est augmentée de 300 %

La vitamine B6 est augmentée de 200%
La vitamine B5 est augmentée de 50%
La vitamine PP est augmentée de 25 %
La vitamine B1 est augmentée de 20%

Mais ce n’est pas tout,

Ce processus est le même avec les
oligo-éléments et minéraux et l’on peut
trouver, par exemple, dans le blé :

150 % d’augmentation du magnésium
140 % d’augmentation du phosphore
60 % d’augmentation du calcium

et dans les germes de cresson 10 fois plus
de fer que dans la salade de cresson.

Imaginez maintenant, que ce germe d’une
richesse incroyable arrive dans votre assiette,
exactement à ce stade de développement,
sans avoir voyagé plusieurs jours en camion,
sans avoir traîné sur des étales…

Si, si c’est possible à réaliser et en plus, c’est
simple et très économique.

Achetez des graines à germer en magasin bio
(à partir de 0.90cts d’euros le sachet) et faites
germer vos graines dans un bocal vide que
vous recouvrirez d’un morceau de tulle
recouvert d’un élastique.

Faites trempez vos graines toute une nuit dans
un peu d’eau de source, puis au matin, rincez
les abondamment. Mettez le bocal en déclive
pour que l’eau s’égoutte bien. Rincez matin et
soir de 2 à 4 jours selon les graines.

Consommez vos graines, de préférences le midi
(le trop plein de vitamines pourrait vous empêcher
de dormir) avec une salade, par exemple.

Plus besoin de compléments alimentaires, vous
avez là un cocktail de vitamines, minéraux et
oligo-éléments qui va vous redonner la joie de
vivre !

Marie-Laure Veyre Naturopathe http://www.secret-vitalite.com

Lire la suite

Votre grand allié: La vitamine C

Publié le 21 octobre 2011 par dans Vitamine

0

Selon de nombreux spécialistes, la consommation de Vitamine C serait pour la plupart des personnes trop faible. Afin de vous maintenir en bon état de santé et avoir une protection efficace contre les maladies, les chercheurs estiment que l’apport nutritionnel recommandé en vitamine C devrait être au moins de 200 mg par jour !


1. Quels sont les avantages d’un apport suffisant en Vitamine C ?

La vitamine est réputée pour combattre ;

* Le rhume
* La fatigue
* Le stress
* Prévenir les maladies cardio-vasculaires
* La cataracte
* La dégénérescence maculaire
* Anti- cancérigène

Mais, ce n’est pas tout !

On connaît les effets bénéfiques de cette précieuse vitamine dans le renforcement du système immunitaire. Elle contribue notamment à la formation des globules rouges tout en aidant à l’absorption du fer contenu dans les végétaux.

Mais, savez-vous que :

* la Vitamine C contribue aussi à une meilleure cicatrisation des plaies.
* A une fonction antioxydante – très importante – dans la lutte contre les radicaux libres, ceux justement qui agressent les cellules, responsable de votre vieillissement.
* Qu’elle aide à produire du Collagène, une protéine indispensable pour la formation du tissu conjonctif de la peau ? Et oui mesdames, votre peau dépend aussi de votre prise de quantité suffisante de Vitamine C …

Ou trouver des quantités suffisantes de Vitamine C ?

Il faut savoir que des fruits et légumes sont la principale source de vitamine C. Il faut les consommer principalement crus, car cette vitamine ne supporte pas la cuisson.

On la retrouve principalement dans :

* Le brocoli
* La fraise
* Le citron
* La tomate
* L’orange
* La framboise
* Le pamplemousse
* Le persil
* Le kiwi

1. Une action anticancéreuse !

Le scientifique, Linus Pauling, deux prix Nobel affirmait que de fortes doses de Vitamine C, à raison de 2 g et plus par jour, étaient capables de lutter contre la cancérisation. On a noté notamment que c’était une aide et un adjuvant d’un traitement de chimiothérapie contre le cancer.

Une autre étude réalisée sur 85000 infirmières qui ont été suivies pendant 16 ans, a démontré ceci d’étonnant. Deux groupes ont été évalués. L’un ne prenant pas de supplément en vitamine C, l’autre oui. Or, le groupe qui consommait de la vitamine C en supplément a montré une protection accrue contre les maladies coronariennes.

Enfin, 9 autres études sur 290 000 hommes et femmes réalisées en 2004 a démontré qu’un apport (700 mg sur 10 ans) en Vitamine C réduisait de 25 % les risques de maladies coronariennes.

1. Petit conseil pratique :

Évitez de trop cuire vos légumes et de maintenir les plats au chaud. Plus la préparation est sophistiquée et les légumes cuits, plus l’aliment de départ y perd en vitamine C. Préférez les cuissons douces, comme la vapeur ou les papillotes. Une orange pressée chaque matin, ou encore mieux, un kiwi, fournissent déjà à eux seuls la moitié de notre besoin journalier en vitamine C. Une alimentation saine et équilibrée devrait suffire à nous apporter la dose nécessaire. Mais, dans certains cas, il peut être préconisé de la prendre en supplément. Sachez par exemple que les fumeurs ont un besoin particulier en vitamine C, chaque cigarette en consommant 25 mg

¡Eh bien… a vos assiettes pour ne pas vieillir !

Ghislaine Martin Inscrivez-vous maintenant aux Conseils Gratuits Pour Vivre 100 et plus… http://www.longue-vie.info

Lire la suite

0

Toutefois, cela n’est vrai que parmi ceux dont l’alimentation manque de calcium.

L’étude a été menée pendant 15 semaines et faite sur des femmes obèses dont la moyenne quotidienne de consommation de calcium était inférieur à 600 mg. L’apport de calcium quotidienne recommandée étant de 1000 mg.


Les femmes obèses ont été mis sur un régime alimentaire hypocalorique accompagne d’une prise de deux types de comprimés, le placebo et le calcium (1200mg) tous les jours. Après 15 semaines, les femmes qui prenaient des comprimés de calcium avaient perdu près de 6 kg tandis que les femmes qui prenaient le placebo n’avaient perdu que 1kg.

Les scientifiques ont émis l’hypothèse que lorsque le corps manque de calcium, le cerveau le détecte et cherche alors à compenser cette lacune en stimulant davantage la prise d’aliments. Cela peut porter atteinte à tout programme de perte de poids. La prise en quantité suffisante de calcium provoque donc un ralentissement de cet appétit exagéré. Conclusion ? La prise de calcium garantit le succès d’un programme de perte de poids.

Alors, comment pouvez-vous contrôler votre consommation de calcium et vous assurez que vos tentatives de pertes de poids ne seront pas vaines ? La première des choses à faire serait probablement de prendre un supplément de calcium sous forme de comprimés ou de capsules. Les suppléments de calcium sont également disponibles sous forme de poudre, si vous préférez cette option. Vous pouvez ajouter vos suppléments de calcium en poudre dans les smoothies ou les boissons.

Vous pouvez aussi acheter du lait de riz enrichi, le lait de soja ou produits laitiers entiers. Si vous ne souffrez d’aucune allergie, vous pouvez également ajouter du fromage et du yaourt dans votre alimentation quotidienne. Consommez des denrées alimentaires riches en calcium. On pourrait ici citer les amandes, les graines de sésame (tahini), le brocoli, la mélasse et tofu.

Assurez-vous aussi d’équilibrer votre apport en calcium avec environ 1 / 2 de sa quantité en milligrammes de magnésium. Et enfin, si vous prenez votre supplément de calcium une demi-heure avant le coucher, vous dormirez mieux.

Pharmacie en ligne
http://www.achetermeds.com/

Lire la suite

0

Des nouvelles qui ont fait dernièrement état d’une véritable épidémie de carence de vitamine D surtout les enfants.

Le rôle de la vitamine D

La plupart d’entre nous ont pris conscience du rôle de la vitamine D. La vitamine D est responsable de la santé de nos os et muscles. Les dernières études montrent désormais une autre fonction importante de vitamine D : la prévention des maladies chroniques. Une récente étude de la Mayo Clinic montre qu’il existe un lien entre la carence en vitamine D et les douleurs chroniques dont souffriraient les patients, cela a été mesuré en se basant sur les doses d’analgésiques que prenaient ces derniers.


Selon le Center for Disease Control, la douleur chronique vient en tête de liste des causes d’invalidité chez les Américains. Habituellement, les patients prennent des médicaments forts, notamment la morphine, l’oxycodone et le fentanyl.

La vitamine D et la douleur chronique

Dans l’étude de la Mayo Clinic, on a découvert que les patients qui prenaient des stupéfiants tout en souffrant de carence en vitamine D en prenaient deux fois plus que ceux qui de présentaient aucune carence en cette vitamine. Ces patients ont également déclaré se sentir plus mal physiquement et avoir une mauvaise perception de leur santé globale.

Les scientifiques ont découvert qu’une carence en vitamine D est l’une des sources de douleurs diffuses, ainsi que une altération du fonctionnement neuromusculaire. Les médecins peuvent aider leurs patients à soulager leur douleur chronique et améliorer leur qualité de vie en soignant cette carence en vitamine D.

On a aussi noté qu’il existe une corrélation entre augmentation de l’IMC (indice de masse corporelle, qui est une mesure de l’obésité) et la diminution des taux de vitamine D.

L’étude de la Mayo Clinic est importante pour les médecins et les patients souffrant de douleur chronique. Il est en effet possible que les patients atteints de fibromyalgie soient parallèlement atteints d’une carence en vitamine D. Si vous avez des douleurs chroniques et si de surcroît celles-ci sont diffuses, prenez des anti inflammatoires, mais parlez en aussi à votre médecin. Demandez lui de mesurer votre taux de vitamine D. Le test est peu coûteux. Les taux de vitamine D peuvent être évalués par une simple analyse de sang (25-hydroxyvitamine D [25 (OH) D]).

parapharmacie en ligne
http://www.medocpharma.com/

Lire la suite

0

Le lait, par exemple, et d’autres aliments similaires, était supposé assurer les réserves de vitamine D pour presque tout le monde.

La présence de la vitamine D est importante pour la formation d’os sains. L’organisme la produit en réagissant à la lumière solaire. Tout d’un coup, la vitamine D, dont on pensait que c’était un élément ordinaire dans l’organisme, est devenue une préoccupation majeure de la médecin moderne. On teste les niveaux de vitamine D des gens avec une fréquence sans précédent.


Pourquoi la vitamine D est tellement importante?

La vitamine D pourrait être un des nutriments essentiels pour un corps et un esprit sains. Elle combat en fait le cancer. On sait aussi qu’elle est importante dans la prévention des troubles auto-immuns, cardiovasculaires et des différentes maladies infectieuses.

Mais le but de cet article est de souligner la corrélation entre obésité et déficit de la vitamine D, qui a été découverte tout récemment. On a fait une étude sur des femmes vivant en Californie du sud, zone ensoleillée, comme on le sait.

On a constaté que les femmes qui profitaient du soleil et qui avaient de bonnes réserves de vitamine D dans l’organisme, étaient aussi plus maigres que celles qui avaient des carences de vitamine D. En fait, même en mettant en compte d’autres facteurs tels que l’âge, une déficience de vitamine semble être corrélée avec un gain de poids de 7,3 kg. La majorité d’entre nous serait d’accord que 7,3 kg est une différence considérable.
Mais il y a plus que la corrélation entre le poids et la vitamine D. Les femmes qui présentaient des niveaux plus élevés de vitamine D, tendaient aussi à être plus grandes. Cette observation appuie et développe des études scientifiques antérieures sur l’importance de la vitamine D pour la croissance et la santé des os.
Aussi, il a semblé étrange aux chercheurs de constater que tant de jeunes femmes présentaient des déficiences de vitamine D, même si elles vivaient dans une zone tellement ensoleillée. Pourrait-ce être l’effet de l’utilisation de l’écran solaire? C’est prématuré de le dire, mais beaucoup de spécialistes recommandent actuellement de rester au soleil au moins 15 minutes sans utiliser l’écran solaire.

Avant de le faire, vous devez bien sûr consulter votre médecin et faire vérifier votre taux de vitamine D. Il se peut que votre médecin vous recommande de prendre un supplément de vitamine D, spécialement si vous ne vivez pas dans une zone trop ensoleillée. En général, on doit prendre la vitamine D dans de grandes doses, en combinaison avec des aliments riches en gras. Encore une fois, il faut en discuter avec votre médecin.

(Nouvelles études: The Journal of Clinical Endocrinology and Metabolism, Janvier 2009)

Pharmacie en ligne
http://www.medocpharma.com/

Lire la suite