0

Le monocycle électrique est un véhicule urbain comme tant d’autres. Il roule sur à peu près tous les terrains et nécessite donc un entretien pour avoir une durée de vie maximale. Qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige, après un voyage, le monocycle doit être entretenu. Voici quelques conseils utiles pour que le monocycle soit aussi clean qu’après son achat.



L’entretien après une sortie mouvementée.

Si vous avez effectué une sortie dans la boue ou un terrain sableux, il est primordial de nettoyer directement le monocycle sans attendre le week-end, sinon, la boue va sécher et les particules vont s’incruster jusqu’au processeur. Ces particules peuvent aussi freiner le cycle de la roue. Ne prenez aucun risque, car le monocycle électrique possède un processeur et une ou des batteries. Donc, éviter de le donner un bain. Pour plus de sécurité, vous avez deux choix :

nettoyer pendant que la boue est fraiche ou nettoyer quand elle sera sèche, mais sans utiliser la machine entre-temps.

-Si la boue est encore fraiche, démontez les deux coques et lavez-les à l’eau, ensuite, finissez avec un produit désinfectant et nettoyant pour les ordinateurs. C’est plus sûr afin de ne rien abîmer. Ensuite, nettoyez la roue et la jante, et c’est fini. L’astuce, c’est d’utiliser un torchon humide à l’eau ou à un nettoyant pour ordinateurs.
-Si la boue est sèche, c’est plus facile. Pour la coque, démontez-la et grattez la boue avec une brosse à dents ou une brosse avec des poils souples. Ensuite, aspirez les morceaux et les poussières. Terminez avec un nettoyant pour ordinateurs. Pour le pneu, faites la même chose en veillant à ce que les gestes n’abîment aucune partie interne du monocycle.

Vous pouvez procéder ainsi aussi pour le grand nettoyage. Évitez d’utiliser un souffleur parce que les poussières pourront se loger dans les parties internes de la machine.

L’entretien au quotidien

Si vous avez le souci du détail, vous pouvez nettoyer votre monocycle électrique tous les jours ou tous les deux jours. Ici, vous avez plusieurs méthodes possibles. Mais vous pouvez aussi inventer votre propre méthode d’entretien. Puisque le nettoyage se fait tous les jours, le monocycle reste assez propre, donc inutile d’enlever la coque à chaque fois. Le plus simple, c’est d’utiliser un aspirateur. Faites tourner la roue avec votre main et aspirez. Ceci enlève toutes les petites particules qui coincent par-ci par-là. Pour la coque externe, utilisez simplement un chiffon humide et le tour est joué.

A propos: Service eMarketing Gyrofast.com : http://gyrofast.com/

Les commentaires sont fermés.