0

Paris – Une sensibilisation importante touchant toutes les catégories sociales quant aux réels dangers des drogues, dont l’alcool, a été mise en place samedi 25 septembre, sur la place de la Bastille. Les bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » ont distribué les livrets intitulés La Vérité sur la drogue aux passants.

« À l’âge de 17 ans, la plupart des consommations d’alcool ont lieu le week-end, avec des amis. Les consommations solitaires ou en semaine s’avèrent plutôt rares », selon une étude de l’Institut national de la prévention et d’éducation à la santé (INPES). La consommation d’alcool a été en forte progression durant l’année 2008-2009 en France et concernerait le tiers des lycéens.


Dr Philippe Batel, chef du service d’addictologie à l’hôpital Beaujon de Clichy, a déclaré : « Les derniers chiffres des enquêtes disponibles montrent que 25% des jeunes de 17 ans ont des ivresses répétées soit au moins trois au cours de l’année, alors qu’ils n’étaient que 19% en 2003, » et a ajouté que 5% de patients alcoolodépendants étaient âgés de moins de 25 ans.

Le responsable de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » à Paris a déclaré : « Le ‘binge-drinking’, qui est le fait de boire jusqu’à l’ivresse, est presque devenue une habitude chez les jeunes. Mais le plus grave est que certains jeunes fument le cannabis en plus de consommer de l’alcool, ce qui multiplie par 14 le risque pour un conducteur d’être responsable d’un accident mortel. »
Il a insisté : « Il faut donc responsabiliser les gens pour prévenir ces drames de la route, ces vies et ces familles brisées, et mettre durablement des moyens à la hauteur. Il suffit d’apporter les informations vraies et cela peut suffire pour sauver une vie. C’est ce que nous faisons depuis deux décennies chaque semaine en France.»

Le philosophe Ron Hubbard, après avoir fait une étude approfondie sur les effets des drogues, déclarait: « L’élément le plus destructeur de notre société est la drogue. » Les faits actuels le confirment.

L’association « Non à la drogue, oui à la vie » fait partie de la « Foundation for a Drug-Free World », et produit des documents de prévention La Vérité sur la drogue, disponibles en 20 langues. Des clips vidéo sont également consacrés aux drogues les plus courantes et un nouveau documentaire basé sur les interviews de plus de 200 anciens toxicomanes, que l’on peut regarder et commander sur www.drugfreeworld.org.

Pour obtenir davantage d’informations sur les actions de l’association ou pour télécharger ou réclamer gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org
Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57
info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

Le Président de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » a décidé de se battre depuis de nombreuses années contre le fléau des drogues car elles volent la vie aux jeunes, pour des raisons personnelles mais surtout pour sauver le futur de notre société.

Écrire une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.