0

Paris – Les addictions dans le monde du travail inquiètent les bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie », qui s’adressent habituellement aux jeunes. Comme il est urgent de sensibiliser également ceux qui sont déjà sur le marché, sur la place de la Bastille, samedi 17 juillet, les volontaires de l’association ont distribué des centaines de livrets La Vérité sur la drogue aux passants. Ils ont rencontré de nombreuses personnes en désarroi devant ce fléau qui touche toutes les couches sociales et tous les âges.


À l’occasion d’un important colloque à Paris, Étienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), a révélé que « 20% des accidents du travail, de l’absentéisme ou des conduites inappropriées, comme des bagarres » sur les lieux professionnels, sont « liés à des addictions ».
« Beaucoup arrivent sur le marché de l’emploi avec leurs addictions », a-t-il déploré en précisant : « L’alcool aussi a fortement progressé chez les jeunes, ce qui aboutit souvent à une polyconsommation très préjudiciable à leur intégration dans le monde de l’entreprise. »

La question de la sécurité sur les lieux de travail est évidemment posée. Le responsable de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » à Paris a déclaré : « On sait que le cannabis a pris racine dans l’Hexagone avec 550.000 consommateurs quotidiens, mais ce qui est plus inquiétant, c’est que le consommateur de stupéfiants se met en danger non seulement lui-même, mais il expose ses collègues de travail et ses éventuels clients bien sûr à un danger potentiel. »
Et d’ajouter : « N’oublions pas, et ceci compte pour tout conducteur sur son lieu de travail ou en privé, que conduire sous l’effet du cannabis multiplie par 1,8 le risque d’être responsable d’un accident mortel, comparé à 8,5 pour l’alcool. »

Déjà dans les années 60, le philosophe Ron Hubbard déclarait : « L’élément le plus destructeur de notre société est la drogue, » et il est certain que, cinquante ans après, les faits le confirment.

L’association « Non à la drogue, oui à la vie » fait partie de la « Foundation for a Drug-Free World », et produit au niveau international les documents de prévention La Vérité sur la drogue, disponibles en 20 langues. Des clips vidéo sont également consacrés aux drogues les plus courantes, un nouveau documentaire basé sur les interviews de plus de 200 anciens toxicomanes, que l’on peut regarder et commander sur www.drugfreeworld.org.

Pour obtenir d’avantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou réclamer gratuitement ses publications, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org
Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57
info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

Le Président de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » se bat depuis de nombreuses années contre le fléau des drogues qui vole la vie aux jeunes en informant les gens avec des livrets informatifs « La vérité sur la drogue » sur le danger des drogues distribués gratuitement.

Écrire une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.