Non à la drogue du cannabis

Publié le 20 octobre 2011 par dans Drogue

0

Paris – Alors que l’Académie nationale de médecine a réitéré ses réserves à deux reprises dans un communiqué récent au sujet de l’usage thérapeutique du cannabis. Trop d’incertitude quand aux proportions des substances contenues dans le haschich et la marijuana.


Les livrets de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » révèlent les réels dangers et les effets secondaires de cette drogue soi-disant « innocente » et « curative » qu’est le cannabis. Une distribution massive se déroule depuis deux décennies sans relâche par les bénévoles de l’association. Samedi 7 août, autour du parvis de Beaubourg, des centaines de livrets La Vérité sur la drogue a été mis entre les mains des passants.

Il faut réagir à deux niveaux, à la fois au niveau gouvernemental, qui ne s’investit pas dans une campagne de prévention autant qu’il devrait et surtout au niveau de la population. On observe une nette évolution depuis quelques années chez les Français qui se méfient des drogues et 62% considèrent le cannabis comme dangereux dès le stade de l’expérimentation, contre 53% en 1999 et 52% en 2002, selon l’enquête de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) publiée le 19 juillet.

Le responsable de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » a déclaré : « On nous faire croire que le cannabis a des vertus thérapeutiques, et on nous cache les effets secondaires comme la perturbation de la mémoire et de l’attention, le développement de la dépression qui aboutit à de la schizophrénie, et plus graves encore sont les risques d’accidents. »

Il a également expliqué : « Toutes ces associations non subventionnées qui sont sur le terrain arrivent malgré tout à faire monter le niveau de conscience de la population. Aujourd’hui le gouvernement est capable d’acheter et de vendre des armements pour des milliards d’euros, mais ne trouve pas les ressources pour un programme de prévention efficace ou pour les réhabiliter dans la dignité. »

Déjà dans les années 60, le philosophe Ron Hubbard déclarait : « L’élément le plus destructeur de notre société est la drogue, » et il est certain que, cinquante ans après, les faits le confirment.

Pour obtenir d’avantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger ou réclamer gratuitement ses publications, ses clips vidéo et livrets, visitez les sites internet : www.nonaladrogue.org et www.drugfreeworld.org
Contact presse : Robert Galibert au 06 20 51 17 57
info.drogue@gmail.com ou http://cestquoiladrogue.fr

Le Président de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » se bat depuis de nombreuses années contre le fléau des drogues qui vole la vie aux jeunes en informant les gens avec des livrets informatifs « La vérité sur la drogue » sur le danger des drogues distribués gratuitement.

Écrire une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.