0

Une sortie longue en vélo de route, voila le moyen absolu pour préserver sa forme tout en prenant l’air. Afin de profiter complètement de votre voyage, il est déterminant de convenablement la programmer en avance.

Avant toute chose, assurez-vous que votre vélo soit prêt. Il doit avoir été bien choyé et n’exposer aucune pointe de rouille. Examinez l’état d’usure de vos pneumatiques, le bon état de marche des freins, et que les roues ne soient pas voilées ni le cadre vrillé. Votre bicyclette devrait aussi être pourvue d’éclairages appropriés, d’une pompe, d’une sonnette et d’une gourde d’eau.


Vous pouvez vous sentir en forme, mais si vous entreprenez un long trajet en vélo sans vous être préparé régulièrement au préalable, vous pourriez avoir de grosses surprises! Si vous partez en groupe vous risquez de contrarier les autres membres, et vous pourriez vous blesser si votre condition physique n’est pas à la hauteur de l’effort demandé. Il est indispensable de se projeter sur un niveau d’entrainement adapté avec des séances suffisantes pour approfondir votre souffle, mais aussi d’être réaliste quant à la distance que vous pouvez arpenter tous les jours. De plus, demeurez attentifs aux seuils de dénivelé et ne vous mentez pas quant à votre prédisposition à les aborder.

Etudiez votre itinéraire de près et soyez réalistes lorsque vous programmez chacune des haltes de votre parcours. Assurez-vous de bien repérer toutes les signalétiques et les quelques types de chaussées que vous rencontrerez. Votre carte doit être aisément utilisable à chaque minute.

Le plus laborieux lors de votre préparation sera sans doute tout ce qui concerne vos sacs. Vous devrez vous occuper à voyager léger, à munir votre cycle de sacoches et de porte-bagages appropriés et à vous parer à toute éventualité. Assurez-vous d’emmener un kit de réparation incluant clé universelle, rayons et chambres à air. Songez aussi à transporter une boîte de premiers secours, assez d’argent et un téléphone portable en cas d’urgence. Si vous souhaitez anticipez le fait de camper, équipez vous d’une tente et d’un nécessaire de cuisine qui soient à la fois compacts et légers. Vous devriez aussi avoir des chaussures de course adaptées, des gants et un casque. Portez vos vêtements en différentes couches et prenez de quoi faire face aux précipitations inattendues.

Si vous avez le projet de coucher à la belle étoile, déterminez explicitement les emplacements en amont. Souvenez-vous que vous pourriez ne pas finir une escale bien qu’elle ait été anticipée, il est donc utile de pouvoir tabler sur des solutions de repli tout le long du circuit. Que vous campiez ou non, il est recommandé d’avoir d’autres moyens d’hébergement, gites ou refuges, et de connaître leurs emplacements.

Les commentaires sont fermés.